Salt se sépare de trois directeurs

TélécommunicationsTrois des sept dirigeants de Salt (ex-Orange) vont quitter l'entreprise le 1er juillet, six mois après son rachat.

Salt perd trois de ses dirigeants.

Salt perd trois de ses dirigeants. Image: (photo d'illustration)/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un peu plus de six mois après son rachat par l'homme d'affaires français Xavier Niel, Salt voit sa direction décimée. Trois des sept dirigeants de l'opérateur de télécommunications vont quitter le groupe au 1er juillet. Le directeur général Johan Andsjö reste.

Le directeur commercial Matthias Hilpert, le directeur financier Yann Leca et le directeur des opérations clients Tonio Meier s'en iront à cette date, a indiqué mardi Therese Wenger, porte-parole de Salt, confirmant une information du Blick. Il ne s'agit pas d'une éviction, a-t-elle ajouté. Tous trois partent de leur plein gré.

Succession réglée

La succession est déjà en partie réglée. La fonction de directeur financier sera répartie entre Johan Andsjö et Pascaline Corre, actuelle responsable du contrôle financier. La direction commerciale reviendra à Antoine Caffin et Claudia Bernath.

Le successeur de Tonio Meier est connu mais son nom ne peut pas être donné, pour des raisons contractuelles, a relevé Therese Wenger.

Ces départs font suite à celui du chef technique Johan Hall il y a un mois. Amelia Räss Fernandez et Britta Reinhardt restent en revanche à la tête du groupe aux côtés du directeur général Johan Andsjö.

L'opérateur, auparavant connu sous l'appellation Orange Suisse, a pris le nom de Salt mi-avril dernier. Il avait été racheté fin 2014 pour 2,8 milliards de francs à la société britannique de participation Apax par NJJ Capital, la société holding personnelle de Xavier Niel.

(ats/nxp)

Créé: 16.06.2015, 17h07

Articles en relation

Pour le patron de Salt, le changement de nom valait la peine

Télécommunications Johan Andsjö, directeur de Salt, reste convaincu de l'opportunité d'avoir changé le nom de l'opérateur. Plus...

Salt. a amélioré ses résultats au premier trimestre

Télécommunications Salt. (ex-Orange Suisse) a vu son chiffre d'affaires augmenter de 3,3% au premier trimestre 2015. Le nombre total d'abonnés s'est par ailleurs étoffé de 0,9% par rapport à la même période de l'année précédente. Plus...

Orange Suisse devient Salt. et affiche des tarifs plutôt salés

Télécoms L’entreprise basée à Renens a dévoilé son nouveau nom jeudi soir. Tous les services à la clientèle fonctionneront normalement dès lundi. Avec un abonnement «tout compris». Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.