Passer au contenu principal

TélécommunicationsSamsung poursuit sa chute en bourse

Le géant coréen doit faire face au fiasco du Galaxy Note 7. La production du smartphone a été suspendue.

Le groupe a perdu 16,7 milliards de francs de capitalisation boursière.
Le groupe a perdu 16,7 milliards de francs de capitalisation boursière.
Archives, Reuters

L'action de Samsung continuait mercredi de dévisser, au lendemain d'une perte de 8% à la Bourse de Corée (KRX) due au fiasco de son smartphone-phare, le Galaxy Note 7 et à l'affaire des batteries explosives.

Après avoir ouvert en baisse 3%, le titre Samsung Electronics se négociait peu avant 4h00 (heure suisse) à 1,513 million de wons (1331 francs), en baisse de 2,07% par rapport à sa clôture de la veille.

Mardi, la chute du titre de 8,0% avait constitué la plus forte dégringolade de Samsung Electronics en un jour depuis 2008. Le groupe a perdu mardi 16,7 milliards de francs de capitalisation boursière.

Production interrompue

Le géant sud-coréen a décidé mardi d'arrêter les frais face au fiasco du Galaxy Note 7 et de cesser définitivement la production de ce smartphone englué dans une opération désastreuse de rappel pour cause de batteries explosives.

Le premier fabricant mondial de téléphones intelligents (smartphones) tente de contenir les répercussions sur son image de marque et sur ses autres secteurs d'activités de l'affaire du Note 7 défectueux, l'un de ses plus grands échecs commerciaux, à l'heure où il doit composer avec une concurrence exacerbée.

Le conglomérat sud-coréen a annoncé dans un premier temps avoir cessé les ventes et les échanges de l'appareil, suite à des informations selon lesquelles des Note 7 de remplacement avaient eux aussi pris feu.

Abandon de la phablette

Et une fois la Bourse de Corée fermée, le groupe a annoncé qu'il renonçait complètement à sa «phablette», comme se nomment les modèles intermédiaires entre smartphones et tablettes.

«En faisant de la sécurité du consommateur notre préoccupation numéro un, nous sommes parvenus à la décision finale d'arrêter la production du Galaxy Note 7», a dit Samsung dans un communiqué.

Un porte-parole a confirmé qu'il s'agissait d'un abandon «définitif». De nombreux analystes avaient prévu la mort prématurée du smartphone mais il s'agit néanmoins d'une décision spectaculaire pour un groupe qui se targue d'être le champion de l'innovation et de la qualité.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.