Passer au contenu principal

«Nous sommes satisfaits des ventes de fin d'année»

Contrairement à Coop, le géant orange ne peut pas déjà dire si ses ventes ont reculé ou pas en 2015 à cause du tourisme d'achat dû au franc fort. La période de Noël s'est bien terminée

«Il est certain que la force du franc a eu une influence négative sur le chiffre d’affaire du commerce de détail»
«Il est certain que la force du franc a eu une influence négative sur le chiffre d’affaire du commerce de détail»
O. VOGELSANG

Contrairement à son concurrent Coop qui «ne prévoit pas d'atteindre le même chiffre d'affaires en 2015» qu'en 2014, à cause du tourisme d'achat dû au franc fort, selon les déclarations de son directeur Joos Sutter, Migros ne sait pas encore ce qu'il en sera cette année.

«Le résultat 2015 ne sera publié qu’à la mi-janvier 2016, a déclaré le porte-parole du groupe Migros, Tristan Cerf. Il est certain que la force du franc a eu une influence négative sur le chiffre d’affaire du commerce de détail, en particulier dans les zones frontalières, mais ce n’est qu’après avoir bouclé les comptes que nous pourrons déduire son influence concrète sur l’ensemble des résultats 2015», a-t-il encore ajouté.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.