Le scandale CarPostal a influencé le bénéfice

La PosteLors de sa conférence de presse, jeudi, La Poste a annoncé un bénéfice de 420 millions de francs, contre 558 millions en 2016.

Photo d'illustration.
Vidéo: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Poste boucle l'année 2017 sur un bénéfice de 420 millions de francs, contre 558 millions en 2016. Les pratiques comptables «non conformes au droit» de CarPostal Suisse SA ont influencé ce résultat.

Le géant jaune qualifie cet exercice de «solide». Mais il est «sérieusement grevé par le remboursement d'environ 78 millions de francs réclamé dans le rapport de révision de l'Office fédéral des transports pour les années 2007 à 2015 ainsi que par la provision constituée pour 2016 et 2017», lit-on dans un communiqué diffusé jeudi.

Le résultat d'exploitation (EBIT) s'élève à 630 millions de francs. Il a baissé de 74 millions par rapport à 2016. Les produits dexploitation ont diminué également, à 7,987 milliards, contre 8,188 durant l'exercice précédent.

Le volume des lettres a fondu de 4,2%, le marché de la logistique subit une pression croissante sur les prix et le recul des opérations aux guichets se poursuit, explique La Poste. Les résultats des marchés des lettres et des colis sont néanmoins en hausse.

Avec la croissance du commerce en ligne, le volume des colis a en effet pris l'ascenseur: quelque 130 millions de paquets ont été distribués l'année dernière, ce qui correspond à une augmentation de 6,2%.

Avec le boom du commerce électronique, de nouveaux concurrents se bousculent sur ce marché toujours plus attrayant et la pression sur les prix y augmente sensiblement, note La Poste. Malgré cet environnement difficile, la division PostLogistics affiche un résultat de 119 millions de francs ( 2 millions).

Nouveaux centres colis

La Poste compte investir environ 150 millions de francs dans la construction de trois nouveaux centres colis régionaux d'ici à 2020 à Vétroz (VS), Cadenazzo (TI) et Untervaz (GR). Il est probable que de nouveaux centres colis voient le jour dans d'autres régions également, précise le géant jaune.

La transformation du réseau postal se poursuit. Les points d'accès étaient au nombre de 3870 l'an dernier (3800 en 2016): 1189 étaient des offices de poste traditionnels, 968 des filiales en partenariat, 1326 des services à domicile et 384 des points de dépôt et de retrait. D'ici 2020, 4200 points d'accès sont prévus.

Les offices postaux enregistrent une perte de 159 millions. «Mais aucun office ne doit être fermé sans solution alternative», a assuré le président du conseil d'administration Urs Schwaller.

L'an dernier, La Poste a d'ailleurs cherché le dialogue avec la population à plus de 130 séances d'informations. Cette réorganisation n'est pas forcément bien accueillie partout, a concédé la directrice générale Susanne Ruoff.

Dividende pour la Confédération

Quant à PostFinance, «elle veut devenir la banque numérique leader du marché suisse» d'ici à 2020. L'année dernière, la banque postale a réalisé un résultat d'exploitation de 549 millions de francs ( 7 millions). Une progression qu'elle explique par les bénéfices tirés de la vente de deux portefeuilles d'actions, «mais aussi par les effets positifs de reprises de dépréciations sur des immobilisations financières».

La Poste a investi à hauteur de 394 millions de francs. Au 31 décembre dernier, ses fonds propres s'élevaient à 6,613 milliards. Le conseil d'administration veut proposer à l'assemblée générale de verser un dividende de 200 millions à la Confédération.

Du côté de CarPostal, le remboursement des indemnités trop élevées perçues de 2007 à 2015 (78,3 millions de francs) pèse sur le résultat d'exploitation, qui boucle sur un déficit de 69 millions. «Une provision de 30 millions de francs a en outre été constituée pour les exercices 2016 et 2017», indique La Poste. Le montant effectivement nécessaire sera fixé ces prochaines semaines. (ats/nxp)

Créé: 08.03.2018, 09h55

Articles en relation

Urs Schwaller: «Je veux un rapport inattaquable»

CarPostal Le président du Conseil d'administration de La Poste, explique pourquoi il a mandaté des experts indépendants pour surveiller l'enquête sur CarPostal. Plus...

CarPostal: 3 experts externes superviseront l'enquête

Berne Urs Schwaller, président du conseil d'administration de La Poste a mandaté un triumvirat indépendant chargé d'enquêter sur le scandale CarPostal. Plus...

Salves de motions sur La Poste au National

Suisse La Chambre du peuple réclame une distribution assurée du courrier jusqu'à 12h30 et une interdiction de délocalisation d'emplois. Plus...

Le service public est mal géré en Suisse

Le Matin Dimanche Le Parlement accuse La Poste de mauvaise gestion. Mais, en réalité, c’est lui qui refuse de prendre ses responsabilités! Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.