SFS verse une prime de 1000 francs à chacun de ses employés

Franc fortLe conglomérat industriel suisse SFS remercie ses collaborateurs suisses pour leur engagement au plus dur de la crise du franc fort.

Siège de SFS

Siège de SFS Image: SFS

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pour honorer leur engagement particulier au plus fort de la crise du franc fort, SFS, un grand conglomérat industriel suisse actif dans les systèmes de fixation et les pièces moulées de précision, va payer à ses 2300 collaborateurs travaillant en Suisse une récompense spéciale de 1000 francs par personne (pour un temps de travail à 100%).

«Cela récompense leur loyauté à l'entreprise et fait partie d'un arrangement qui comprenait la hausse du temps de travail statutaire de 42 à 44 heures par semaine pendant 16 mois, et de l'autre côté notre engagement pour les places de travail en Suisse», précise le porte-parole du groupe saint-gallois, Claude Stadler.

Les heures supplémentaires ne sont pas payées en plus.

Fin des heures supplémentaires le 1er juillet

A partir du 1er juillet, les employés de SFS, entré à la Bourse suisse il y a deux ans, pourront cesser de travailler plus longtemps et retourneront à leur horaire de travail normal.

Le rallongement du temps de travail avait été introduit en début d'année 2015, juste après que la Banque nationale suisse (BNS) a levé le taux de change plancher avec l'euro.

Créé: 19.04.2016, 11h36

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.