Sia Abrasives délocalise et supprime 260 emplois

Frauenfeld (TG)Malmenée par la concurrence, la société veut produire en Europe de l'Est. Un tiers des postes de son siège en Suisse sont menacés.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Sia Abrasives, producteur thurgovien de produits abrasifs, va supprimer environ 260 emplois sur 720 à Frauenfeld. La filiale du groupe allemand Bosch va délocaliser la production en Europe de l'Est et en Allemagne.

L'entreprise motive sa décision par la situation économique difficile, a-t-elle indiqué mardi dans un communiqué. Le renchérissement du franc et le renforcement de la concurrence internationale ont pesé sur la société qui exporte plus de 90% de sa production.

Procédure de consultation

Le processus de délocalisation commencera à mi-2016 et se terminera à fin 2017. L'entreprise entend transférer la production de papier de verre depuis son siège de Frauenfeld en Europe de l'Est. Le stockage des produits finis sera par ailleurs intégré à celui de la maison-mère Robert Bosch à Worms, en Allemagne.

Une procédure de consultation est en place. Des discussions seront menées avec la commission du personnel afin d'étudier toutes les solutions pour augmenter la capacité concurrentielle et des alternatives à la délocalisation, précise l'entreprise.

Au total, le groupe Bosch emploie en Suisse environ 3500 collaborateurs. Il a généré dans le pays en 2014 un chiffre d'affaires de 1,5 milliard de francs. (ats/nxp)

Créé: 10.11.2015, 17h04

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.