Passer au contenu principal

PologneSIX Group délocalise, 100 postes concernés

L'opérateur de la Bourse suisse SIX Group veut économiser et va déplacer une centaine de postes à Varsovie.

SIX Group va délocaliser pour économiser.
SIX Group va délocaliser pour économiser.
Archives/photo d'illustration, Keystone

«Nous sommes actuellement en train d'évaluer quelles activités nous effectuerons dès fin 2018 à Varsovie», a indiqué vendredi un porte-parole du groupe SIX, confirmant une information parue dans le «Tages-Anzeiger».

Contacté par l'ats, un porte-parole du gestionnaire de l'infrastructure de la place financière helvétique n'a donné aucune indication concernant le nombre de collaborateurs concernés. Selon SIX Group, aucun licenciement ne devrait intervenir, sans que cela ne soit cependant exclu, a précisé le porte-parole.

Au niveau du groupe, 130 postes sont actuellement ouverts, a-t-il indiqué. l'entreprise veut de plus utiliser les fluctuations naturelles. La décision de ce mouvement d'effectifs ne tombe pas du ciel pour les employés: «Nous informons depuis environ une année qu'il y aura des transferts», dit le porte-parole.

L'importance des économies réalisées avec cette opération n'est pas encore chiffrable. «Il est clair que la question des coûts joue un rôle», affirme le porte-parole, sans vouloir d'indication sur les chiffres exacts.

Expansion en Europe de l'Est

Des activités administratives - ressources humaines ou encore approvisionnement en matériel pour le travail quotidien - devraient être accomplies dès la fin 2018 à Varsovie. «Aucune fonction centrale du groupe SIX ne sera cependant concernée», précise le porte-parole.

Le site varsovien du groupe zurichois emploie déjà 60 collaborateurs. Ils seront 160 à terme. «Nous voulons continuer de croître en Europe de l'Est», explique le porte-parole. Ainsi, le nombre de collaborateurs en Pologne augmentera non seulement en raison des transferts depuis la Suisse, mais aussi parce que de nouvelles places de travail y seront créées. SIX Group est déjà actif à Varsovie dans les services de paiement.

Le fournisseur zurichois de services financiers appartient à quelque 130 banques, au premier rang desquelles UBS et Credit Suisse. Il emploie plus de 4000 collaborateurs dans 25 pays. En 2016, il a vu son bénéfice net dégringoler de 69% à 221,1 millions de francs, ses revenus progressant en revanche de 1,5% à 1,84 milliard de francs.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.