Skywork Airlines interdite d'exploitation

Transport aérienLa compagnie aérienne bernoise fait face à des difficultés financière. L'OFAC a limité son autorisation d'exploiter.

Les nuages noirs s'accumulent pour Skywork Airlines.

Les nuages noirs s'accumulent pour Skywork Airlines. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Skywork Airlines devra peut-être cesser son exploitation d'ici à la fin du mois. L'Office fédéral de l'aviation civile (OFAC) a limité à cette date la durée de validité de l'autorisation d'exploitation.

L'exploitation des vols pourrait toutefois se poursuivre à condition que la compagnie retrouve dans l'intervalle une assise financière solide, a indiqué lundi l'OFAC. L'entreprise se trouve actuellement dans l'incapacité de faire face à ses engagements financiers pour l'horaire d'hiver 2017/2018.

Examens réguliers

Les entreprises de transport aérien sont tenues de démontrer à l'OFAC que l'état de leurs finances leur permet d'assurer en toute sécurité l'exploitation des vols. A cette fin, l'office effectue des examens réguliers. Lorsque la capacité économique et financière n'est plus établie, l'OFAC se voit contraint de retirer ou de limiter la validité de l'autorisation d'exploitation.

Cela fait quelque temps que l'OFAC a resserré sa surveillance sur la situation de Skywork Airlines. En dépit des efforts consentis, la compagnie a été incapable de fournir des garanties financières suffisantes. (ats/nxp)

Créé: 16.10.2017, 15h19

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.