Le SMI tout juste en territoire positif

Marché financierC'est dans le vert qu'a bouclé la Bourse suisse, mercredi.

(Photo d'illustration).

(Photo d'illustration). Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Bourse suisse a fini mercredi en petite hausse ( 0,24%), dans l'attente du résultat d'une réunion de la Réserve fédérale américaine (Fed). La place zurichoise a résisté à la pression baissière insufflée par Wall Street, qui évoluait dans le rouge.

Le Swiss Market Index (SMI) a terminé en progression de 0,24% à 8096,76 points, le Swiss Leader Index (SLI) a pris autant à 1245,24 points et le Swiss Performance Index (SPI) a engrangé 0,25% à 8684,28 points. Sur les 30 valeurs vedettes, dix ont clôturé en repli, deux stables et 18 en hausse.

«Les opérateurs s'attendent à ce que la Réserve fédérale opte pour un nouveau statut quo monétaire. Toutefois, ces derniers s'intéresseront au communiqué de presse afin de savoir si la Fed a des intentions 'hawkish' (haussières) à l'égard de ses taux à moyen terme», ont indiqué les analystes de xtb online trading. Le communiqué de presse de la Fed est attendu à 20h15.

Dans une séance pauvre en nouvelles d'entreprises, les données conjoncturelles ont été particulièrement suivies. La croissance britannique a ralenti à 0,4% au premier trimestre, tandis que les stocks de pétrole brut ont progressé conformément aux attentes la semaine dernière aux Etats-Unis.

Pharmas recherchés

Sika ( 1,7%) s'est maintenu en haut du tableau des valeurs vedettes pendant la quasi totalité de la séance, bénéficiant d'un relèvement d'objectif de cours à 4400 francs par HSBC. Signe de confiance malgré la tourmente que traverse le groupe avec son bras de fer avec le français Saint-Gobain, le fonds d'investissement américain BlackRock a augmenté sa participation à 5,1%.

D'autres cycliques ont suivi le mouvement haussier, à l'instar de Clariant ( 0,9%), LafargeHolcim ( 0,9%) et Geberit ( 0,7%) qui dévoile jeudi ses performances trimestrielles. Le chimiste a publié des détails sur sa stratégie de développement en Chine. Le groupe de Muttenz (BL) veut transférer des compétences en Chine.

Les valeurs pharmaceutiques ont également été recherchées, avec Galenica ( 1,3%), Actelion ( 1,0%), Roche ( 0,5%) et Novartis ( 0,1%). Ce dernier a obtenu un triple statut de percée thérapeutique des autorités américaines pour son médicament Ilaris pour le traitement de formes rares de maladies auto-inflammatoires.

Fortunes diverses des bancaires

Le troisième poids lourd Nestlé ( 0,2%) s'est maintenu du côté positif de la balance. Le groupe veveysan a créé une coentreprise dans les glaces avec le britannique R&R Ice Cream. La joint-venture s'appellera Froneri et dégagera un chiffre d'affaire de 2,7 mrd CHF. RBC a relevé l'objectif de cours du groupe alimentaire.

Les bancaires ont connu des fortunes diverses, avec Julius Bär ( 0,5%), UBS ( 0,2%) et Credit Suisse (-0,1%). Goldman Sachs a relevé l'objectif de cours de CS et Julius Bär et légèrement réduit celui d'UBS. CS reste un titre à acheter, selon les analystes de la banque américaine.

Meyer Burger s'envole

Dufry (-1,5%) a affiché les plus grandes pertes, suivi des assureurs Swiss Life (-1,1%), Bâloise (-0,8%), Swiss Re (-0,7%) et Zurich Insurance (stable).

Lonza (-0,6%) a aussi été à la peine, au lendemain des résultats trimestriels. Vontobel a abaissé sa recommandation à «hold» de «buy», estimant que le potentiel haussier du titre était limité.

Sur le marché élargi, Meyer Burger ( 8,2%) s'est envolé sur un mouvement de correction après le repli des précédentes séances.

Accu (-4,0%) a par contre été chahuté. Sa filiale RCT Hydraulic Tooling a perdu un important client et la maison-mère examine la cessation de ses activités. (ats/nxp)

Créé: 27.04.2016, 17h57

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 19 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...