Snapchat s'engage contre les discours haineux

PropagandeL'application des adolescents a décidé de se joindre à son tour au «Code de conduite» de l'Union européenne (UE), a annoncé lundi la Commission européenne.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Facebook, Twitter, YouTube et Microsoft avaient inauguré ce texte en mai 2016, dans lequel ils s'engagent notamment auprès de l'exécutif européen à «avoir des procédures claires et efficaces pour examiner» en moins de 24 heures les signalements de «discours de haine illégaux» et à les supprimer si besoin. Selon ce code, les acteurs majeurs d'Internet s'engagent à lutter contre les propos haineux illégaux en ligne.

Ils avaient ensuite été rejoints par Instagram et Google dans cette démarche visant à lutter plus efficacement contre les contenus illicites comme des propos racistes ou xénophobes par exemple.

«Le nombre croissant de participants montrent que le Code de conduite de l'UE est une manière efficace de faire d'Internet un lieu plus sûr», s'est félicitée la commissaire européenne à la justice, Vera Jourova, citée lundi dans un communiqué.

La Commission européenne a indiqué qu'elle déciderait «dans les prochains mois» si la démarche volontaire du «Code de conduite» est suffisante, ou s'il faut envisager de nouvelles règles contraignantes pour les acteurs d'Internet. (ats/nxp)

Créé: 07.05.2018, 15h07

Articles en relation

Un tweet de Kylie Jenner qui coûte cher à Snapchat

People L'entreprise américaine a perdu plus d'un milliard de francs en bourse après un message posté par la starlette. Plus...

Snapchat les aura rendus milliardaires

Applications mobile Estimée à 24 milliards de dollars, la société s'apprête à rentrer en bourse. Retour sur un phénomène, et sur ses deux fondateurs. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Affaire Girardin: Vevey en crise, paru le 19 mai
(Image: Valott) Plus...