SoftBank cède des actions d'Alibaba

CalculsLe géant japonais des télécoms se séparera de près de 8 milliards de francs d'actions, pour se désendetter.

Image d'archive

Image d'archive Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le géant japonais des télécommunications SoftBank Group a annoncé mercredi la cession d'actions détenues dans le géant chinois du commerce en ligne Alibaba pour au moins 7,9 milliards de dollars (7,85 milliards de francs). Il s'agit d'une opération visant à rembourser des dettes.

Cela ne correspondra cependant qu'à une fraction de la part de 32,2% que SoftBank Group contrôle dans le capital d'Alibaba. La part de SoftBank dans Alibaba va ainsi passer à environ 28%. La coopération entre les deux groupes va se poursuivre.

Cette transaction découle «uniquement de raisons liées à la structure du capital de SoftBank et à ses objectifs de désendettement», a précisé le géant japonais.

En accompagnement de cette transaction, SoftBank et Alibaba entendent sceller un accord selon lequel le premier s'engage à ne pas céder d'autres actions détenues dans Alibaba pour une période de six mois, sous réserve de certaines exceptions.

Relation étroite

SoftBank avait pris une participation dans Alibaba il y a 16 ans et c'est la première fois qu'il décide d'en céder. «Après le premier investissement de SoftBank Group dans Alibaba en 2000, les deux sociétés ont construit une relation étroite grâce à des partenariats, des coentreprises, des investissements conjoints et d'autres collaborations», souligne le groupe japonais.

«Quand j'ai rencontré Jack Ma (le fondateur et patron d'Alibaba), j'ai su immédiatement qu'il avait la vision et la passion de construire un géant mondial du commerce en ligne, et je fus très heureux d'investir à ses côtés pour l'aider à réaliser son ambition», a déclaré le milliardaire Masayoshi Son, patron de SoftBank Group, cité dans un communiqué.

«Cet investissement a été un phénoménal succès et, au cours des 16 dernières années. Nous avons construit une relation forte, travaillant ensemble sur de nombreux projets passionnants», a-t-il ajouté.

SoftBank a néanmoins plusieurs fers au feu, et doit notamment redresser au plus vite sa filiale américaine de télécommunications cellulaires Sprint, rachetée au prix fort il y a plusieurs années. (ats/nxp)

Créé: 01.06.2016, 05h43

Articles en relation

Alibaba va faire livrer des plats à domicile

Le géant chinois du commerce en ligne va investir 1,25 milliard de dollars dans une application de livraison de plats à domicile. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.