Passer au contenu principal

Sony rachète la part de Michael Jackson

Sony a conclu un accord avec les ayants-droit de Michael Jackson.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.
Keystone

Le géant japonais va racheter la part du chanteur décédé dans Sony/ATV Music Publishing. Montant de la transaction: 750 millions de dollars (740 millions de francs).

Cet accord conclu lundi permet à Sony de prendre le contrôle de la coentreprise mise sur pied avec Michael Jackson en 1995. Le chanteur avait racheté ATV dix ans plus tôt auprès de l'homme d'affaires australien Robert Holmes, l'emportant à cette occasion sur l'offre de Paul McCartney, l'ex-Beatle.

Numéro un mondial de l'édition musicale, Sony/ATV contrôle nombre de chansons des Beatles tout en représentant les droits de musiciens tels que Bob Dylan, Queen et les Rolling Stones.

Le contrat établi entre les parties prenantes comprenait une clause spéciale qui a conduit à partir de septembre 2015 à réétudier la composition du tour de table. L'option de la vente de sa participation par Sony était aussi une possibilité mais c'est l'inverse qui a été préféré.

Confortables marges d'exploitation

Les revenus de Sony/ATV Music Publishing ne sont pas rendus publics par Sony, mais cette filiale offrirait de confortables marges d'exploitation, croit savoir la presse japonaise.

Les recettes tirées des supports traditionnels (ventes de CD ou achats en ligne) ne laissent pas espérer beaucoup de progression, mais les services de musique en flux (streaming) pour une somme mensuelle forfaitaire doivent en théorie permettre d'assurer des rentrées régulières stables.

Le patron de Sony, Kazuo Hirai, avait indiqué il y a plusieurs mois lors de la présentation de sa stratégie que la musique faisait partie des domaines dans lesquels le groupe souhaitait investir davantage.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.