Sortir de la pauvreté avec le salaire minimum, un défi

EtudeUne étude de l'OCDE affirme qu'un emploi à temps plein au salaire minimum ne permet pas toujours de vivre au-dessus du seuil de pauvreté.

Photo d'illustration - Parmi les membres de l'OCDE, trois sur quatre ont instauré un salaire minimum légal.

Photo d'illustration - Parmi les membres de l'OCDE, trois sur quatre ont instauré un salaire minimum légal. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un emploi à temps plein payé au salaire minimum ne permet pas toujours à une famille avec deux enfants de vivre au-dessus du seuil de pauvreté, relève mercredi 6 mai une étude de l'OCDE, qui cite la Corée du Sud, la Grèce ou encore l'Espagne.

Dans cette étude publiée sur son site internet, l'Organisation de coopération et de développement économique s'intéresse au revenu net perçu par un travailleur payé au salaire minimum, une fois déduits impôts et transferts publics.

Selon ce critère, «le revenu de titulaires du salaire minimum travaillant à temps plein peut être bien inférieur au seuil de pauvreté communément appliqué», note l'OCDE.

«Les différences entre pays sont énormes»

Or, dans pareilles situations, allonger sensiblement le temps de travail «ne permet pas toujours aux familles d'échapper à la pauvreté monétaire telle qu'elle est habituellement mesurée», est-il écrit dans l'étude, qui précise que «les différences entre pays sont énormes» sur ce point.

Ainsi, «un emploi à temps partiel rémunéré au salaire minimum en Australie, en Irlande ou au Royaume-Uni, peut suffire pour sortir de la pauvreté une famille avec deux enfants».

Cependant, dans la plupart des pays de l'OCDE, «un seul emploi à plein-temps payé au minimum légal laisse une famille biparentale sous le seuil de pauvreté».

Trois pays développés sur quatre a un salaire minimum

C'est le cas en République tchèque, en Estonie, en Grèce, en Corée et en Espagne, où «le temps de travail qu'un titulaire du salaire minimum doit effectuer pour sortir de la pauvreté est exorbitant, notamment pour les parents isolés», affirme l'étude.

Pour se soustraire à la pauvreté, ces derniers «auraient besoin d'une aide au revenu plus substantielle ou d'un salaire bien supérieur au salaire minimum».

L'OCDE compte 34 pays membres développés (États-Unis, Union européenne, Australie, Japon...) et émergents (Mexique, Chili, Turquie...). Parmi ses membres, trois sur quatre ont instauré un salaire minimum légal.

(afp/nxp)

Créé: 06.05.2015, 20h39

Articles en relation

Le salaire à 1$ revient à la mode chez les patrons américains

Rémunérations Face aux polémiques sur les rémunérations excessives des dirigeants, certains CEO américains déjà très fortunés renoncent volontairement à leur salaire. Une pratique déjà connue lors des deux Guerres mondiales du XXe siècle. Plus...

Le patron de Tesla touche un salaire de misère

Automobile électrique Elon Musk va recevoir en 2015 un salaire de base de 36'325 francs qui correspond au salaire minimum californien. Plus...

Cyril Hanouna reverse 90% de son salaire à 1000 fans

#SalaireHanouna L'animateur star du petit écran a annoncé reverser 90% de son salaire du mois de mai à 1000 fans, choisis sur Twitter. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.