Soupçons de corruption au sein d'une filiale d'ABB

Grande-BretagneUne enquête visant la société monégasque Unaoil déborde sur le groupe zurichois. Lequel aurait lui-même alerté les autorités.

Image: Illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Serious Fraud Office (SFO) a annoncé avoir élargi une enquête visant la société pétrolière monégasque Unaoil aux activités britanniques d'ABB. L'antenne locale du groupe électrotechnique zurichois y est soupçonnée de faits de corruption.

L'organisme chargé de lutter contre la délinquance financière au Royaume-Uni indique, vendredi dans un communiqué, avoir «lancé une enquête portant sur les activités des filiales britanniques du groupe ABB, leurs dirigeants, employés et agents», soupçonnés de corruption. L'organisme précise que cette enquête est liée à l'affaire en cours, dévoilée par le SFO en juillet, visant les activités de la société pétrolière monégasque Unaoil.

ABB a pris les devants

Dans une prise de position, ABB assure avoir informé de son propre chef le SFO, de même que le gendarme américain des marchés et le Département de la justice des Etats-Unis (DoJ), à l'issue d'une enquête interne.

Les éléments délivrés par ABB concernent des transactions passées avec Unaoil et des filiales, ainsi que des paiements présumés inappropriés effectués par ceux-ci à des tiers. L'entreprise zurichoise assure coopérer pleinement avec les autorités.

Corruption «systématique»

La principauté de Monaco avait annoncé fin mars que des dirigeants d'Unaoil avaient été entendus dans le cadre d'une enquête britannique sur une «vaste affaire de corruption aux ramifications internationales mettant en cause de nombreuses sociétés étrangères actives dans le secteur pétrolier».

Unaoil se présente comme un fournisseur de «solutions au secteur de l'énergie au Moyen-Orient, en Asie centrale et en Afrique».

La société monégasque a été citée par le «Huffington Post» et le groupe de médias australien Fairfax Media, qui affirment avoir consulté de nombreux courriels et documents démontrant selon eux l'implication de l'entreprise dans une affaire de «corruption systématique du secteur pétrolier à l'échelle mondiale, distribuant des millions de dollars en dessous de table» pour le compte de très grandes entreprises du secteur. (ats/nxp)

Créé: 10.02.2017, 18h02

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.