Soutien électrique de Renault pour Caritas, la Croix-Rouge et Spitex

CoronavirusPour pallier les transports publics, les organisations d’aide et de secours reçoivent plus de cent Renault ZOE.

Cente véhicules sont mis à disposition, mais le constructeur devra augmenter l'offre.

Cente véhicules sont mis à disposition, mais le constructeur devra augmenter l'offre.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les demandes d’aide et de ravitaillement se multiplient bien évidemment pour les organismes de secours. Cependant ceux.ci ne peuvent plus d’appuyer autant sur une bonne partie de leurs bénévoles habituels, soit ceux qui sont âgés de plus de 65 ans. «Ils les remplacent notamment par des jeunes, qui n’ont pas toujours une voiture, raison pour laquelle nous avons décidé de leur venir en aide», explique Marc Utzinger, porte-parole de Renault Suisse. Le recours aux transports publics est aussi mis en veille, notamment en raison de l’offre réduite.

Réservations pour plusieurs semaines

Le constructeur met ainsi une centaine de ZOE gratuitement à disposition de Caritas, La Croix-Rouge et Spitex pour leurs missions spéciales contre le coronavirus, notamment l’aide aux personnes âgées. L’occasion, aussi, de combattre le coronavirus tout en n’oubliant pas l’autre combat, pas si lointain pourtant, contre le réchauffement climatique. «L’offre de Renault montre que chacun peut s’impliquer dans cette crise avec ses propres moyens», salue Bruno Bertschy, responsable Projets Suisses chez Caritas. Le principe est simple : les organisations ont juste à faire leur demande et s’enregistrer sur un site internet dédié, et passer chercher la voiture chez le concessionnaire Renault le plus proche. Les réservations sont faites en moyenne pour une à quatre semaines, et cela peut être prolongé en fonction de la durée de la pandémie.

Dépassé par les demandes

Depuis que le constructeur à approché ces organisations vendredi dernier, le succès a dépassé ses prévisions, souligne Marc Utzinger: «Mardi, nous avions déjà eu 105 demandes de véhicules, alors que nous en avions prévu cent au départ. Nous allons donc en mettre davantage à disposition». Cette action est dans un premier temps limitée jusqu’au 24 avril, mais pourrait être prolongée si nécessaire.

Créé: 24.03.2020, 20h23

Articles en relation

L’épidémie de coronavirus met l’aéroport au tapis

Transports Easyjet cloue quasi tous ses avions au sol à Genève. Le trafic chute. Au sol aussi. Plus...

Partout dans le pays, des transports fortement réduits

Mobilité Ce lundi 23 mars, un horaire fortement réduit entre pleinement en vigueur dans tout le pays. Plus...

La police renonce aux prunes dans les parkings

Trafic privé Alors que les transports publics réduisent leur offre, les autorités collent moins au parcage, ou restreignent leur action. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.