Passer au contenu principal

La SSR passe en revue ses sites immobiliers

Dans ses efforts d'économies après la votation sur l'initiative No Billag, la SSR va dans un premier temps déménager des sites alémaniques.

Les chaînes de radio-télévision alémaniques SRF vont faire quelques déménagements.
Les chaînes de radio-télévision alémaniques SRF vont faire quelques déménagements.
Keystone

Dans un premier temps, ce sont les sites alémaniques qui sont évalués, indique la SSR mercredi. La situation immobilière des autres régions linguistiques sera passée en revue dans une deuxième phase.

Rédaction radio de SRF concernée

Les chaînes de radio-télévision alémaniques SRF envisagent de transférer le studio radio de Berne à Zurich-Oerlikon (Leutschenbach), où se trouve actuellement la télévision. Une grande partie de la rédaction radio de SRF serait touchée. A Berne, la direction générale déménagerait dans le bâtiment laissé libre par la radio.

Les studios de radio de Zurich doivent également déménager à Leutschenbach d'ici à 2020. Le site actuel sera abandonné.

Prévu de plus longue date, le déménagement du département de la culture de Zurich à Bâle aura lieu au printemps 2019. Environ 150 collaborateurs actuellement basés à Zurich rejoindront leurs collègues bâlois dans un tout nouveau bâtiment.

Sites de correspondants renforcés

Ces mesures visent aussi à améliorer la couverture médias depuis les régions, précise la SSR. Ainsi, les sites des correspondants régionaux alémaniques seront renforcés, tout comme la rubrique nationale à Berne.

Le «plan d'efficience et de réinvestissement» présenté il y a un mois porte sur 100 millions de francs. Des réductions de coûts s'imposent en raison du plafonnement à 1,2 milliard des recettes issues de la redevance, comme décidé par le Conseil fédéral, rappelle la SSR. La baisse des recettes publicitaires y oblige aussi.

Communication critiquée

Contacté par l'ats, le secrétaire central du syndicat SSM Jérôme Hayoz confie être déconcerté par la nouvelle. La SSR informe au compte-gouttes sans présenter aucun plan concret, déplore-t-il. «Cela crée l'inquiétude.» Le SSM exige d'être consulté au sujet de toutes les mesures ayant un impact sur le personnel.

Face à la critique, le porte-parole de la SSR Daniel Steiner conteste tout manque de transparence. «C'est volontairement que nous informons de manière ouverte» afin que les employés n'apprennent pas l'existence de plan de mesures par les médias ou à travers des rumeurs, se défend-il.

Décision en juin au plus tôt

Aucune décision n'a encore été prise, souligne Daniel Steiner. Ce sera le cas au plus tôt en juin, après une étude de faisabilité. Il faut clarifier si un déménagement vaut la peine financièrement ou si ses coûts réduisent les économies réalisées à néant, explique le porte-parole.

Dans le cas d'un déménagement de Berne à Zurich, 150 employés dont 130 journalistes seraient concernés. Berne resterait alors malgré tout le deuxième plus grand site de la SSR en Suisse alémanique.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.