Les start-up ont levé un montant record en 2016

SuisseCe ne sont pas moins de 909 millions de francs que les investisseurs ont versé pour les jeunes entreprises.

(Photo d'illustration).

(Photo d'illustration). Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les jeunes pousses helvétiques, particulièrement vaudoises, ont su convaincre les investisseurs l'an dernier. Elles ont levé un montant record de 909 millions de francs, en hausse de 35% en l'espace d'une année.

Par rapport à 2012, où ce montant atteignait à peine 316 millions de francs, le volume d'investissement a presque triplé, ressort-il de l'étude «Swiss Venture Capital Report» dévoilée mardi et réalisée par le portail d'informations Startupticker.ch, avec le concours de l'association d'investisseurs SECA.

«Un fait particulièrement réjouissant est la hausse des investissements dans les technologies de l'informatique et de la communication (TIC)», notent les auteurs de l'étude. En effet, les start-up de ce secteur affichent la plus forte croissance.

Biotechnologie en tête

Le capital investi y a augmenté de 110% (soit 142 millions de francs), pour s'établir à 271 millions. Cette croissance s'explique d'une part par les entreprises de logiciels B2B (commerce entre entreprises), nombreuses en Suisse, mais aussi par les diverses start-up dont les produits soutiennent la numérisation des secteurs traditionnels.

Malgré la vigueur du secteur des TIC, les entreprises de biotechnologie se taillent toujours la part du lion. Déjà en tête, elles ont vu les afflux de capitaux encore augmenter, pour atteindre près de 400 millions de francs en 2016, répartis sur 25 levées de fonds.

Vaud à la pointe

Par canton, Vaud ressort nettement en tête, accueillant plus de la moitié du volume total investi en Suisse. Dans l'ensemble, les start-up établies dans ce canton ont récolté plus de 460 millions de francs.

Pour la première fois, le canton de Vaud est le numéro un suisse pour les investissements dans les start-up des TIC. Il arrive également en tête dans les biotechnologies, les technologies médicales et l'informatique appliquée à la santé. Pour les technologies financières, ce sont en revanche les zurichoises qui arrivent en tête.

En hausse à Genève

Dans le canton de Genève, le nombre de levées de fonds a également beaucoup augmenté. Avec à la clé une hausse de près d'un quart des montant recueillis, à 123,8 millions de francs.

En 2016, les start-up suisses ont effectué 151 levées de fonds, soit une augmentation de 26% sur un an. Lors de la première étude, qui concernait l'année 2012, les auteurs en avaient recensé 61. (ats/nxp)

Créé: 24.01.2017, 17h52

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Les excès de zèle de Corsier pour naturaliser un étranger, paru le 25 juillet
(Image: Bénédicte) Plus...