Les start-up romandes triomphent à Zurich

EconomieL'EPFL a écrasé la concurrence lors de la remise des prix «Venture» 2014 à Zurich en plaçant six start-ups issues de ses rangs dans le top 10, dont les trois premières places.

Yann Tissot et Simon Rivier, fondateurs de L.E.S.S., lauréat du «Venture 2014»

Yann Tissot et Simon Rivier, fondateurs de L.E.S.S., lauréat du «Venture 2014» Image: Venture

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le concours de business plan «Venture» 2014 a vu les start-up romandes triompher mercredi soir à Zurich. Sur les dix récompenses attribuées, six l'ont été à des projets sortis de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL).

Comme le constate la Basler Zeitung, les rives du lac Léman ne comptent pas seulement parmi les plus importants centres de recherche et de formation de Suisse mais se révèlent aussi les plus innovantes.

«L'arc Lémanique dispose d'un excellent ‹écosystème› avec un bon climat pour les start-up et l'esprit d'entreprise. Des conditions idéales pour de jeunes entrepreneurs en devenir», a salué Lukas Kauz, responsable du marketing et des relations au sein de «Venture».

Carton plein pour l'EPFL

Symbole d'excellence, c'est L.E.S.S. (Light Efficient SystemS), également sortie de l'EPFL, qui a été couronnée meilleure start-up. Une deuxième consécration en quelques semaines car elle venait de remporter le Prix Strategis.

L'entreprise, fondée en 2012, met au point de nouvelles méthodes de rétroéclairage pour ordinateurs et tablettes, en remplaçant les LED. Un marché qui pèse plusieurs milliards de dollars.

L'EPFL a réalisé un carton plein puisque la deuxième place est revenue à SamanTree Technologies SA, qui vise à détecter les tumeurs à un stade précoce pour les retirer chirurgicalement. Gimball, qui propose un drone téléguidé capable d'encaisser les chocs et de poursuivre sa trajectoire, a pris la troisième place.

Pour Hervé Lebret, qui soutient les start-up de l'EPFL avec Innogrants, il se passe quelque chose. «Une communauté se crée, cela fait plaisir, même si c'est toujours fragile», explique-t-il à 24 heures. Et de rappeler que déjà à Paris, lors du «Hello Tomorrow Challenge» qui a vu plus de 1000 start-up rivaliser fin avril, l'EPFL a placé trois gagnants dont G-Therapeutics, qui a remporté le Grand Prix. Cette dernière a également pris la deuxième place des PERL 2014 derrière Lunaphore.

Un avenir prometteur pour les lauréats

«Venture» récompense tous les deux ans les jeunes entreprises et décerne des prix d'un montant total de plus de 150'000 francs, décidés par un jury de 90 personnes. Il s'agit d'une initiative de McKinsey & Company, Switzerland, de l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ), de Knecht Holding et de la Commission pour la promotion de l’innovation CTI.

«Venture» met surtout à disposition des coachs pour les aider à développer leur idée commerciale, à rédiger leur business plan et à trouver les partenaires les plus appropriés, ainsi que les fonds requis.

«Neuf entreprises sur dix survivent, ce qui est très supérieur à la moyenne», relève Mat­thias Winter, directeur de McKinsey & Company Switzerland. Le premier lauréat en 1998, Sensirion, emploie actuellement 550 personnes pour des revenus de 150 millions de francs.

Quant à Endosense, sacrée en 2004, elle a été acquise en août 2013 par St. Jude Medical pour 309 millions de francs. Et Glycart, couronné en 2000, a été rachetée par Roche pour 235 millions de dollars en 2005. Le groupe bâlois a annoncé en novembre une homologation de la Food and Drug Administration (FDA) pour un médicament développé par Glycart.

Créé: 09.05.2014, 11h06

Les lauréats de Venture 2014

Vainqueur: L.E.S.S. SA (EPFL)
Deuxième place: SamanTree Technologies AG (EPFL)
Troisième place: Gimball (EPFL)
Quatrième place: Polyneuron Pharmaceuticals (Université de Bâle)
Cinquième place: rqmicro (ETHZ)

Accessits: Bright Sensors (EPFL), Lunaphore (EPFL), Qloudlab (EPFL), SwissLeg (USI Lugano), Versantis (ETHZ).

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.