Passer au contenu principal

La Suisse ne cartoone plus!

En plein Festival d’Angoulême, l’éditeur genevois Pierre Paquet parle du marché de la BD.

L'éditeur de BD genevois, Pierre Paquet (image d'archives).
L'éditeur de BD genevois, Pierre Paquet (image d'archives).
Pierre Albouy

Depuis hier et jusqu’à dimanche, le Festival d’Angou­lême a ouvert ses portes. Comme chaque année, la ville française s’attend à accueillir des dizaines de milliers de personnes, chasseurs de dédicaces et autres amateurs de bande dessinée, mais également les plus grands éditeurs de la place, pour qui la plus célèbre messe du neuvième art est aujourd’hui un rendez-vous incontournable.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.