La Suisse fidèle au diesel et à VW, en dépit de tout

Ventes de véhiculesEn 2015, 40% des autos vendues tournaient au diesel, selon Auto-Suisse. Et une sur trois portait un badge du groupe Volkswagen.

Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un comble. Les véhicules équipés d’un diesel ont conquis des parts de marché records l’an dernier en Suisse. A l’heure de choisir leur voiture neuve, quatre acheteurs sur dix ont opté pour un moteur tournant au gasoil.

Leur importance semblait pourtant avoir atteint un plateau à 37% des ventes ces trois dernières années. Il n’en est rien. Depuis cet été, l’emprise du diesel s’est encore accrue pour toucher les 40,4%. En l’espace de douze ans, la présence de ces motorisations aura ainsi pratiquement doublé.

Un diesel ou rien

L’éclatement du scandale Volkswagen – ou «dieselgate» – n’aura guère enrayé cet engouement. Mis à jour aux Etats-Unis à la fin de septembre, le bidouillage systématique des motorisations diesels du groupe – en particulier les omniprésents 2.0 TDI – afin de les faire paraître moins polluants lors de leur homologation concerne plus de 11 millions de véhicules dans le monde. Et 130 000 en Suisse.

Autre paradoxe, ce goût pour la parcimonie des moteurs diesels de dernière génération intervient alors que les tarifs des carburants ont baissé à des niveaux inconnus depuis douze ans. La promotion que continuent d’en faire les constructeurs pousse pourtant un nombre toujours croissant d’automobilistes à se convertir au gasoil.

La crédibilité du groupe Volkswagen ne semble pas davantage battue en brèche. Plus de 95 000 VW, Audi, Skoda et Seat – ces marques ont toutes battu des records de ventes – ont trouvé preneur en 2015, soit pas loin d’une voiture sur trois écoulée en Suisse.

La Suisse, pays des VW

La seule marque VW reste, avec 42 200 véhicules vendus – soit une hausse de 5,2% sur un an – la plus populaire de Suisse. Comme c’est le cas depuis seize ans. Mieux encore, les cinq modèles les plus vendus en Suisse, toutes marques confondues, sont la Golf – pour la quarantième année – l’Octavia, la Polo, l’A3 et la Leon.

Le représentant en Suisse du premier constructeur européen a le succès modeste. Evoquant la «surprise» du «cas des gaz d’échappement de VW» (sic) le patron d’AMAG, Morten Hannesbo, admet qu’il faudra que ses équipes «renforcent la confiance de la clientèle, voire, si nécessaire, la regagnent». Des propos qui font écho aux dizaines de plaintes pénales déposées par des clients furieux d’avoir été trompés sur les rejets réels de leurs véhicules.

Pourtant, la fidélité qui reste affichée en Suisse dépasse même celle du pays de «Das Auto». En Allemagne, les immatriculations du groupe Volkswagen ont progressé de 4,4% l’an dernier. Le vrai verdict tombera la semaine prochaine. Avec le bilan des ventes au niveau mondial. Wolfsburg a déjà averti qu’elles avaient plongé de 5% aux Etats-Unis

Créé: 06.01.2016, 21h01

Articles en relation

La situation est «tendue», admet le patron de VW

Scandale des diesels truqués Trois mois après le «dieselgate», Volkswagen se livre à une grande explication de texte. Et dédouane sa direction. Plus...

Pour régulariser une VW truquée, il suffit de deux heures

Scandale Volkswagen Le premier constructeur automobile européen et Amag rencontrent les autorités fédérales en octobre. Plus...

La peur s’est emparée de la capitale de Volkswagen

Wolfsburg Les salariés sont en colère et sont très inquiets pour leurs emplois. Reportage. Plus...

Volkswagen a-t-il aussi «triché» en Europe?

Scandale Berlin va vérifier, après les accusations américaines, que le constructeur n'a pas aussi truqué ses contrôles antipollution en Europe. Plus...

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.