Passer au contenu principal

«La Suisse peut se tailler une première place dans la finance de demain»

Les nouvelles technologies financières vont révolutionner la banque de demain. Swissquote est aux avant-postes.

«La Suisse a énormément d'atout, mais n'a pas encore totalement prise la mesure de la révolution qui est en route dans le domaine des Fintech (technologies financières)», selon Marc Bürki, directeur de Swissquote.
«La Suisse a énormément d'atout, mais n'a pas encore totalement prise la mesure de la révolution qui est en route dans le domaine des Fintech (technologies financières)», selon Marc Bürki, directeur de Swissquote.
Mark Buerki, Keystone

Pour Marc Bürki, directeur de Swissquote, la Suisse ne bouillonne pas assez d’idées dans les technologies financières – les «Fintech», comme les Etats-Unis ou l’Angleterre les appellent. Mais les choses sont en train de changer et il n’est pas trop tard pour que la Suisse participe à la révolution en cours dans la finance, a-t-il soutenu après la présentation des résultats de ce groupe vaudois, leader suisse des produits financiers sur Internet.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.