La cession des mâts d'antenne a dopé Sunrise

TéléphonieLe résultat net du numéro deux helvétique des télécommunications a grimpé sur neuf mois à 481 millions de francs, contre 39 millions un an plus tôt.

Sunrise a bénéficié des gains générés par la cession des mâts d'antenne.

Sunrise a bénéficié des gains générés par la cession des mâts d'antenne. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Sunrise a nettement amélioré sa rentabilité après neuf mois. Le bénéfice net du numéro deux helvétique des télécommunications a grimpé à 481 millions de francs, contre 39 millions un an plus tôt, grâce aux gains générés par la cession des mâts d'antenne.

Au seul troisième trimestre, la croissance a été portée par la réduction des coûts et le recul des dépenses commerciales, indique jeudi l'opérateur zurichois. Pour la période de juillet à septembre, le résultat net a progressé à 442 millions, après 22 millions voici douze mois, et le bénéfice brut est demeuré stable à 306 millions.

Le chiffre d'affaires global par contre s'est légèrement tassé en raison de la réduction des tarifs suisses de terminaison mobile (MTR) au 1er janvier 2017. Sur neuf mois, il totalise 1,34 milliard de francs, en recul de 3,7% en glissement annuel. Au troisième trimestre, les recettes atteignent 460 millions (-3,7%).

«Le 3e trimestre 2017 est le deuxième trimestre consécutif de stabilisation du bénéfice brut», commente Olaf Swantee, CEO de Sunrise, cité dans le communiqué. La période en question a enregistré la plus forte dynamique commerciale durant l'été depuis de nombreuses années, souligne-t-il.

Services en verve

Pour rappel, Sunrise a finalisé en août la vente d'une grande partie de ses antennes-relais. Le groupe s'est séparé de 2239 mâts sur un total de 3600, pour un prix de 500 millions de francs. Un consortium composé de l'espagnol Cellnex (54%), Swiss Life Asset Managers (28%) et Deutsche Telekom Capital Partners (18%) a racheté ces installations.

La hausse des profits s'avère donc conforme aux prévisions des analystes sollicités par l'agence AWP. L'impact négatif de la réduction des MTR sur les revenus se monte à 12 millions de francs, avec un effet négligeable sur le bénéfice brut, précise Sunrise. Sans cet effet, le chiffre d'affaires total après neuf mois s'est replié de 1,1% sur un an, à cause des activités à faible marge.

Bond pour Internet

Côté abonnements, l'opérateur enregistre une hausse de 7,2% en comparaison annuelle des souscriptions dans la téléphonie mobile postpaid, ce qui porte le nombre de clients à 1,56 million. Par contre, la clientèle mobile prepaid a diminué de 11,5% à 796'000 abonnements.

La téléphonie fixe affiche une hausse de 5,6% à quelque 435'000 abonnés. Sunrise se félicite par ailleurs d'une forte poussée au 3e trimestre de la clientèle Internet, soit 12,9% en glissement annuel à 410'200 abonnés. Le total d'abonnements pour la télévision a lui aussi bondi de 32,3% pour atteindre 200'900.

Prévisions maintenues

Pour l'ensemble de l'exercice, la direction maintient ses prévisions de chiffre d?affaires entre 1,82 et 1,86 milliard de francs. Le résultat d'exploitation EBITDA ajusté reste anticipé entre 592 et 602 millions, après 453 millions atteints après 9 mois.

Les dépenses d'investissements sont attendues entre 255 et 295 millions de francs pour 2017. Un budget qui tient compte de dépenses supplémentaires de 30 millions suite à la vente de mâts d'antennes, est-il précisé.

Cette cession a permis à l'entreprise de réduire son endettement à 1,15 milliard de francs, contre 1,70 millions trois mois auparavant. Au titre de l'exercice, et si les objectifs financiers sont atteints, les actionnaires se verront proposer un dividende compris entre 3,90 et 4,10 francs par action. (ats/nxp)

Créé: 09.11.2017, 09h33

Articles en relation

Swisscom, Salt et Sunrise pas d'accord sur la 5G

Télécoms Les trois opérateurs de téléphonie mobile ne sont pas d'accord sur l'attribution de fréquences en vue de la technologie 5G. Plus...

Sunrise voit son chiffre d'affaires reculer

Télécommunications Les recettes se sont repliées tant au deuxième trimestre qu'au premier semestre. Le bénéfice net s'est toutefois envolé sur six mois. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.