Sunrise lance son offre de télévision numérique

SuisseSix ans après Swisscom, Sunrise se lance dans la télévision via internet (IPTV). L'offre démarre lundi prochain.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Six ans après Swisscom, Sunrise entend à son tour bousculer le marché de la télévision numérique.

Le numéro deux suisse des télécommunications lancera son offre Sunrise TV lundi prochain. L'opérateur zurichois mise en particulier sur une fonction de visionnage en différé.

Pour lancer cette offre, «nous avons beaucoup travaillé», a indiqué jeudi à Zurich Oliver Steil, le patron de Sunrise lors de la présentation à la presse du produit. Et celui-ci d'ajouter que de nombreux clients de l'opérateur avaient fait part de leur désir de bénéficier d'un service de télévision numérique.

A fin septembre 2011, Sunrise comptait au total quelque 2,97 millions de clients, dont 363'000 pour ses services d'accès à internet. A fin 2011, plus de 2,3 millions de foyers en Suisse disposaient d'un accès à la télévision numérique, un peu plus d'un million pour la version analogique.

Oliver Steil n'a pas souhaité révéler l'objectif visé par Sunrise pour son offre en termes de clients. Jugeant le service de l'opérateur supérieur à ceux des principaux concurrents, à savoir Swisscom et UPC Cablecom, il a ajouté que les retours des clients ayant participé à la phase de tests ont été favorables.

Télévision en différé

Pour s'imposer, Sunrise mise notamment sur la facilité d'utilisation ainsi que la fonction «ComeBack TV», laquelle permet de revoir une émission jusqu'à 28 heures après sa diffusion. Dans un premier temps, cette fonctionnalité ne sera disponible que pour 40 chaînes.

Swisscom, qui recense quelque 600'000 abonnés à son service Swisscom TV, a de son côté annoncé lundi le lancement d'une fonction à peu près similaire permettant de visionner les émissions de 70 chaînes jusqu'à 24 heures après leur diffusion.

Autre gros concurrent de Sunrise sur ce marché, UPC Cablecom dispose de plus de 980'000 abonnés au téléréseau analogique et 534'000 à son offre numérique.

Pour le reste, le nouveau service s'apparente peu ou prou à ceux de la concurrence, avec notamment une fonction permettant de mettre en pause une émission en cours, puis d'en reprendre le visionnement ainsi que l'enregistrement de 135 heures de programmes au maximum. Le service comprend également une offre de vidéo à la demande (VOD) avec 1500 films au catalogue.

Pour pouvoir bénéficier de l'offre de Sunrise, les futurs abonnés devront disposer d'un accès à haut débit de type VDSL avec un débit de 15 megabits par seconde (Mbit/s).

Sunrise TV n'est disponible qu'avec la conclusion d'un abonnement comprenant outre la télévision, l'accès à internet avec un débit de 20 Mbit/s et les appels illimités sur le réseau fixe suisse.

Bouquets de chaînes en option

Tarifé 125 francs par mois (même prix que chez Swisscom pour un abonnement comparable), le service de base coûtera de 25 à 50 francs de moins aux titulaires d'un abonnement de téléphonie mobile chez Sunrise.

L'offre de base, qui peut être complétée par plusieurs bouquets de programmes en option (TeleClub, Canal ) porte sur un total de 80 stations de radio et 169 chaînes de télévision, dont 29 en haute définition (HD) à compter de fin février.

Selon Olivier Steil, Sunrise TV représente une offre «très intéressante» pour les Romands, avec une trentaine de chaînes. En allemand, le service comprend quelque 80 stations et environ 30 en anglais. (ats/nxp)

Créé: 19.01.2012, 12h32

Dossiers

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.