Sunrise dans le vert au premier trimestre

SuisseL'opérateur zurichois a retrouvé les chiffres noirs au premier trimestre 2016.

Image: ARCHIVES - PHOTO D'ILLUSTRATION/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Sunrise est revenu dans la zone bénéficiaire au premier trimestre 2016. L'opérateur zurichois a enregistré un bénéfice net de 7 millions de francs, contre une perte de 167 millions un an plus tôt. Plusieurs changements ont par ailleurs eu lieu à l'échelon directionnel.

«Cette amélioration s'explique principalement par la baisse des charges d'intérêts et la fin des charges extraordinaires ponctuelles liées à l'entrée en Bourse et au refinancement de la dette l'an passé», a indiqué jeudi le numéro deux suisse des télécommunications dans un communiqué.

Le chiffre d'affaires a par contre reculé de 8,8% en glissement annuel à 446 millions de francs. Par secteur, seul l'internet fixe a connu une hausse des recettes ( 3 millions, à 52 millions de francs).

Le résultat d'exploitation avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements (EBITDA) ajusté a progressé de 1,6%, pour venir se fixer à 140 millions, grâce à une politique d'optimisation des coûts, dans une dynamique de simplification et de numérisation, a commenté le groupe. La marge correspondante (sans hubbing) s'est élevée à 33,3%, contre 30,6% douze mois plus tôt.

Les analystes consultés par l'agence financière awp tablaient en moyenne sur un gain de 4,1 millions de francs, des recettes de 453 millions et un EBITDA ajusté de 134 millions.

Prépayé en baisse

L'augmentation des abonnés aux offres mobiles à postpaiement ( 6,3%), internet ( 6%, augmentation trimestrielle nette la plus forte depuis cinq ans, est-il précisé) et TV ( 21,7%) n'a pas pu compenser les baisses des ventes de téléphones mobiles, de hubbing et le repli des terminaux vendus, a mesuré Sunrise.

Le déclin des activités à prépaiement (de 1,1 million à 981'000 clients) et de téléphonie vocale fixe s'est par ailleurs poursuivi. Un environnement compétitif et la vaste palette d'abonnements à postpaiement expliquent cette érosion continue, selon Sunrise.

Le groupe a confirmé ses objectifs pour 2016. Il vise un chiffre d'affaires compris entre 1,89 et 1,93 milliard de francs. L'EBITDA ajusté devrait se situer entre 600 et 620 millions. Les dépenses d'investissement devraient atteindre 220 à 230 millions. La charge fiscale est attendue dans une fourchette de 45 à 50 millions.

Vers 9h10, quelques minutes après l'ouverture de la Bourse suisse, le titre Sunrise demeurait en hausse, dans un marché élargi en baisse.

Olaf Swantee arrive

Le groupe de télécommunications annonce par ailleurs une simplification de sa structure de direction, dans un communiqué séparé.

Annoncé lors de la présentation des résultats 2015, le départ du directeur général Libor Voncina est désormais effectif. Olaf Swantee a comme attendu remplacé le Slovène lundi. Le double national suisse et néerlandais avait quitté son poste de directeur général de l'opérateur britannique de télécommunications mobiles EE, né de la fusion entre T-Mobile et Orange.

Olaf Swantee a révisé la structure de direction d'une part pour «développer les évolutions positives au niveau du réseau et du service client», d'autre part pour orienter encore mieux la firme vers ses deux segments de clientèle «les plus importants», indique-t-il dans le communiqué.

Une équipe dirigeante exécutive (executive leadership team) réunit désormais toutes les fonctions importantes de l'entreprise, séparées en sept divisions, au sein de la direction du groupe, sur un seul niveau. (ats/nxp)

Créé: 12.05.2016, 07h43

Articles en relation

Sunrise pas intéressé par les événements sportifs

Suisse L'opérateur zurichois n'a pas les moyens financiers pour concurrencer Swisscom et UPC Cablecom. Plus...

L'action de Sunrise s'envole après un rachat

Téléphonie La société allemande Freenet a déboursé 782 millions pour s'offrir Sunrise. Plus...

Sunrise est resté dans le rouge en 2015

Télécommunications Affichant des ventes en repli l'an passé, le groupe va nommer Peter Kurer, l'ancien homme fort d'UBS, à la présidence. Un nouveau directeur général est également annoncé. Plus...

La ComCom contrainte de revoir des tarifs

Suisse La Commission doit réexaminer les tarifs de télécommunications dans un litige entre Sunrise et Swisscom. Plus...

Sunrise a bien résisté à la concurrence

Télécoms L’arrivée de Salt n’a pas fait plier Sunrise dans la téléphonie portable. La TV fait par contre souci Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.