Swisscom appelle à s'engager pour la 5G

TéléphonieEn marge du Forum économique mondial, le patron du géant de la téléphonie a évoqué les antennes de nouvelle génération.

Où se trouvent les antennes 5G?

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La politique et les autorités doivent soutenir la branche des télécoms dans le développement de la 5G, a plaidé le patron de Swisscom Urs Schaeppi mercredi en marge du Forum économique mondial (WEF). La Suisse risque sinon de perdre du terrain au niveau technologique.

Ce débat est mené de manière «émotionnelle» et les faits n'y jouent parfois pratiquement aucun rôle, a regretté Urs Schaeppi lors d'un entretien avec l'agence Keystone-ATS. «Si l'on respecte les valeurs limites, cette technologie est inoffensive, de nombreuses études l'ont montré», a-t-il martelé.

«S'il est aisé de créer de la peur avec des demi-vérités, il est plus difficile d'expliquer clairement les choses avec des faits». Pour le CEO du principal opérateur suisse, qui est en mains de la Confédération, la balle est désormais dans le camp de la politique: «elle devrait s'exprimer clairement sur la 5G».

Pays leaders

Les politiciens veulent certes que la Suisse figure parmi les pays leaders en matière de télécommunications. La Confédération risque pourtant de perdre son avance dans le domaine, alors qu'elle avait été l'une des premières nations, en avril 2019, à introduire la 5G. Entre-temps, l'effort est nettement freiné par l'opposition d'une partie de la population.

La Suisse romande se montre particulièrement critique. Des moratoires ont ainsi été décrétés dans les cantons du Jura, Vaud et Genève. Et mercredi, les députés neuchâtelois ont réclamé une mesure similaire au niveau national.

Neuf antennes sur 10

Lorsqu'il n'y a pas d'opposition, les opérateurs vont de l'avant. Mais désormais, neuf antennes de téléphonie sur dix ne peuvent pas être adaptées, car elles butent sur les valeurs limites d'exposition aux rayonnements, a relevé Urs Schaeppi lors de l'entretien.

Il n'est certes pas surpris de la résistance en la matière. Une grosse opposition avait déjà été observée lors du passage de la 2G à la 3G. Mais sans cette évolution, le smartphone n'aurait pas pu vivre sa «marche triomphale», a insisté le patron du géant bleu.

Il espère ainsi que les moratoires seront rapidement levés dans les cantons. Il souhaite ensuite que les autorités donnent une définition claire des méthodes de mesure, afin de permettre un déploiement complet de la 5G.

Enfin, les valeurs limites d'exposition devraient être adaptées, afin que le potentiel de cette nouvelle technologie ne soit pas freiné, «naturellement en tenant compte du principe de précaution», selon Urs Schaeppi. (ats/nxp)

Créé: 22.01.2020, 17h51

Articles en relation

Moratoire fédéral demandé sur la 5G millimétrique

Canton de Neuchâtel Les députés neuchâtelois ont accepté mercredi une initiative à l'Assemblée fédérale exigeant un moratoire sur les antennes utilisant des très hautes fréquences. Plus...

Vaud: pas de nouvelles antennes 5G pour l'heure

Télécommunications Le Conseil d'État vaudois a décidé de ne plus autoriser la construction de nouvelles antennes 5G sur son territoire. Plus...

Les antennes 5G seront soumises à un permis

Neuchâtel Mardi, l'exécutif neuchâtelois a décidé de serrer la vis à l'installation des antennes 5G dans le canton. Plus...

Antennes 5G: moratoire refusé en Valais

Téléphonie mobile La 5G s'est inscrite à l'ordre du jour de tous les Législatifs romands. Les Cantons de Genève et de Vaud ont décrété un moratoire en attendant le rapport de l'OFEV. Plus...

Permis de construire obligatoire pour la 5G

Neuchâtel Le Grand Conseil neuchâtelois a accepté une demande exigeant un permis pour construire des antennes 5G. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.