Swisscom vante les atouts de la 5G dans un contexte tendu

Téléphonie mobileL’opérateur annonce une couverture de plus de 90% du territoire d’ici à la fin 2019. Le premier smartphone 5G commercial arrive en mai.

Installation, le 5 avril, d’une antenne 5G de Swisscom sur le toit d’un immeuble de Chêne-Bougeries (GE).

Installation, le 5 avril, d’une antenne 5G de Swisscom sur le toit d’un immeuble de Chêne-Bougeries (GE).

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Peu après Sunrise, qui a implanté la semaine dernière la 5G dans 150 localités, avec pour objectif un taux de couverture de 80% à 98%, Swisscom dévoilait hier son plan de déploiement de la nouvelle génération de communication mobile. «Dès que nous aurons obtenu la concession pour les nouvelles fréquences de téléphonie mobile, nous activerons les réseaux mis en place avec notre partenaire Ericsson», a déclaré mercredi face aux médias à Zurich le directeur général Urs Schaeppi.

50 villes

«Le démarrage doit avoir lieu dans 50 villes et communes», a ajouté le responsable technique Christoph Aeschlimann. Les habitants de Zurich, Berne, Bâle, Lausanne et Genève, mais aussi de nombreuses communes, villages et lieux touristiques seront concernés. Swisscom affiche comme objectif un taux de couverture de 90% pour la fin de l’année. La date de lancement précise n’est pas encore connue. «Les concessions définitives seront vraisemblablement attribuées dans les prochaines semaines», a indiqué à l'agence AWP un porte-parole de l’Office fédéral de la communication. Ces concessions avaient été attribuées en février aux trois opérateurs Sunrise, Salt et Swisscom pour un total de 380 millions de francs.

Timing délicat

Le géant bleu a mis les petits plats dans les grands en passant en revue, outre la stratégie générale, les avantages que représentera la 5G pour les entreprises, mais aussi pour les particuliers. De petits ateliers avec démonstrations en direct sur les capacités de la 5G ont conclu la conférence de presse. C’est que cette annonce arrive non seulement après celle de Sunrise, mais coïncide avec la décision du canton de Vaud d’établir un «moratoire», ou plus exactement une «rétention de dossiers» sur cette nouvelle technologie en suspendant l’installation de toute nouvelle antenne jusqu’à ce que l’Office fédéral de l’environnement (Ofev) publie les rapports des enquêtes qu’il a diligentées concernant les effets de la 5G sur la santé. Le fait que l’Office fédéral de la communication = Ofcom) et le Conseil fédéral aient donné le feu vert pour l’attribution des concessions et le déploiement du réseau avant de prendre connaissance des conclusions de l’Ofev a froissée les esprits.

Fronde

La fronde, rappelons-le, n’est pas que vaudoise. Sous l’impulsion de partis politiques, les Verts notamment, mais aussi de pétitions citoyennes, les cantons de Genève ou Neuchâtel pourraient suivre cette voie. Il n’y a en l’occurrence pas de Röstigraben, puisque nombre de communes alémaniques s’insurgent contre la construction de nouvelles antennes. Pour que la 5G soit opérationnelle, il sera nécessaire, tous opérateurs confondus, Swisscom, Sunrise, et Salt, de construire 15 000 nouvelles antennes, dans un pays qui comptait déjà, à fin 2018, 18 823 stations émettrices (13 166 pour la 4G, 14 919 pour la 3G et 12 585 pour la 2G). «Plusieurs technologies peuvent être coexploitées sur une même antenne, précise Francis Meier, porte-parole de l’Office fédéral de la communication (Ofcom). Cependant, La plupart des antennes existantes dans les zones urbaines utilisent déjà tout le contingent de rayonnement disponible, et on ne peut donc pas rajouter une nouvelle antenne sur ces sites sans dépasser les valeurs limites.»

Premier smartphone 5G en mai

Le premier modèle de smartphone 5G commercial devrait être disponible à partir de mai. Il s’agit du Reno 5G du fabricant chinois Oppo, a ajouté Swisscom dans un communiqué. La technologie 5G est déjà prise en charge dans les abonnements de téléphonie mobile Inone, a assuré le numéro un de la branche en Suisse. "Pour bénéficier d’un débit encore supérieur, le client peut souscrire pour 10 francs par mois une option Premium Speed, précise l'AWP.

Créé: 10.04.2019, 19h32

Articles en relation

Coup de frein aux antennes 5G dans le canton de Vaud

Technologie Jacqueline de Quattro a décidé de geler provisoirement les projets d’antennes qui utilisent des ondes 5G. Elle a laissé entrevoir mardi un moratoire, avant de rétropédaler. Plus...

Cinq inquiétudes concernant la 5G

Téléphonie Pétitions et demandes de moratoire se multiplient avant l'arrivée de la 5G en Suisse. Quelles sont les inquiétudes soulevées par ce nouveau réseau? Plus...

La 5G, ça va servir à quoi ?

Technologies En cours d'introduction en Suisse, les nouveaux débits de données mobiles promettent une révolution à terme, et pas seulement pour le consommateur lambda. Plus...

Les quatre points qu’il faut avoir en tête

La 5G arrive, mais qu’est-ce que c’est au juste? Et en quoi me concerne-t-elle? Petit vade-mecum

Différence par rapport à la 4G

La 5G permettra de multiplier le débit par mille lorsqu’elle aura déployé sa pleine puissance. Mais son principal atout réside dans la réduction du temps de latence, c’est-à-dire la durée de réaction entre un clic effectué sur votre smartphone, tablette, ordinateur ou TV connectée et le résultat. Ce temps se compte en millisecondes (ms). La 5G aura un temps de latence de 1 ms, soit 20 à 30 fois plus rapide que la 4G. Pour donner une idée: la 2G permettait de téléphoner, la 3G d’envoyer du texte (SMS), la 4G du contenu internet (vidéos). La 4G, plus rapide que l’ADSL, nous a fait entrer dans l’internet mobile, la 5G atteindra une vitesse équivalente à celle de la fibre optique.

Applications

Dans un premier temps, la 5G peut suppléer à l’absence de connexion via fibre optique, dans certaines régions non urbaines. C’est pourquoi Sunrise a commencé à déployer ses antennes dans 150 localités, le plus souvent périphériques. Cela offre notamment l’accès haut débit aux offres TV des opérateurs. Et une meilleure réactivité dans les jeux vidéo en ligne. Mais grâce à ce temps de latence raccourci (1 milliseconde), la 5G est surtout appelée à jouer les premiers rôles dans le déploiement de l’internet des objets (IoT, pour Internet of Things). Cela inclut la domotique (enceintes intelligentes de Google, Apple, etc.), qui connecte frigidaires, éclairage ou système d’alarme à une commande centrale, la voix par exemple. Bientôt, les voitures autonomes. Les secteurs médical (chirurgie) et industriel (chaînes de production 4.0) en seront les principaux bénéficiaires.

Dangerosité

Le duel entre partisans et opposants vire à la guerre de tranchées, au grand désarroi du public. Selon l’Association suisse des télécommunications, il n’y a pas de preuve avérée que les rayonnements non ionisants soient néfastes pour la santé. L’Office fédéral de la communication rappelle que «les caractéristiques des fréquences utilisées pour la 5G, y compris le rayonnement, sont identiques à celles de la 4G ou de la 3G», et que «les valeurs limites admises en Suisse sont dix fois moins élevées que dans les pays voisins». Nombre de personnes souffrent cependant d’électrosensibilité. Les effets des ondes millimétriques sur l’organisme ne sont pas encore connus. Un rapport d’étude réunissant plus de 170 scientifiques est actuellement relayé par l’organisation 5gSpaceAppeal.org. Cette dernière appelle à un moratoire de la 5G au niveau mondial.

Équipement

Pour profiter de la 5G sur son téléphone mobile, il faut qu’il soit compatible. Et donc en racheter un. Samsung (Galaxy S10 5G), Huawei (Mate X), Xiaomi (Mi Mix 3), mais aussi One Plus, ZTE, Orange, tous les constructeurs annoncent des modèles pour cette année ou 2020, comme Apple. Mais inutile de se précipiter: la 4G sera encore valable pendant une dizaine d’années.

I.R.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.