Syngenta accuse un chiffre d'affaires en baisse de 14%

AgrochimieAu premier trimestre, le groupe bâlois a vu ses ventes plombées par la force du dollar face aux autres monnaies. Son directeur général est néanmoins satisfait des objectifs maintenus.

Le chiffre d'affaires a reculé de 14% à 4 milliards de dollars (3,83 milliards de francs.

Le chiffre d'affaires a reculé de 14% à 4 milliards de dollars (3,83 milliards de francs. Image: Archives/Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le groupe agrochimique bâlois Syngenta a vu son chiffre d'affaires reculer de 14% au premier trimestre de cette année à 4 milliards de dollars (3,83 milliards de francs). La diminution reflète notamment l'appréciation du dollar face à l'euro et à la plupart des autres monnaies. Sans oublier un hiver rigoureux aux Etats-Unis.

Exprimées en monnaies locales, soit à taux de change constants, les ventes «intégrées» affichent une hausse de 1% par rapport à la même période de l'an passé à 3,8 milliards de dollars, a indiqué vendredi le groupe. L'idée de ventes intégrées signifie hors l'activité touchant aux pelouses et au jardin, segment dans lequel les revenus se sont tassés de 15%.

Dans l'ensemble, les volumes se sont contractés de 7%, alors que les prix ont pu être augmentés de 8%. Le repli des ventes s'est cependant révélé plus étendu qu'attendu par les analystes interrogés par l'agence de presse financière awp. Ces derniers escomptaient en moyenne un chiffre d'affaires de 4,4 milliards de dollars.

Les investisseurs ont quant à eux sanctionné la faiblesse de la performance. Après environ une demi-heure de négoce à la Bourse suisse, l'action Syngenta abandonnait 2,48% par rapport à la clôture de la veille à 334,70 francs, dans un marché Swiss Market Index (SMI) des valeurs vedettes en progrès de 0,22%.

Repli général

Parmi les faits marquants des trois premiers mois de l'année, Syngenta relève le démarrage tardif de la saison en Amérique du Nord, en raison d'un hiver rigoureux aux Etats-Unis et d'importants stocks de semences au Canada. Le chiffre d'affaires y a reculé de 16% à 1,02 milliard de dollars.

Dans la région Europe, Afrique et Moyen-Orient, le repli s'est inscrit à 13% à 1,83 milliard de dollars. Exprimées en devises locales, les ventes ont toutefois crû de 16%. Si Syngenta a vendu moins de semences, la demande en produits phytosanitaires a plus que compensé ce repli.

En Amérique latine, les revenus se sont aussi nettement tassés, soit de 17% à 495 millions de dollars. Syngenta attribue la contraction à une faible pression parasitaire dans l'ensemble du continent ainsi qu'une diminution des surfaces cultivées de maïs au Brésil. En Asie, le chiffre d'affaires a diminué de 10% à 502 millions de dollars.

Ventilées selon les types de produits, les ventes de semences ont essuyé le plus fort tassement, avec un plongeon de 19% à 1,26 milliard de dollars. Celles des agents phytosanitaires se sont réduites de 12% à 2,84 milliards de dollars. Le segment Pelouses et Jardin a subi une contraction de 15% à 172 millions de dollars.

Objectifs annuels maintenus

Cité dans le document, le directeur général Mike Mack fait part de sa satisfaction, «malgré un contexte de volatilité des prix agricoles et des devises». «Le programme de levier opérationnel (accelerating operational leverage) nous permettra d«atteindre les économies escomptées à travers l«entreprise», a-t-il ajouté.

«Nous maintenons nos objectifs annuels de chiffre d«affaires global à taux de change constants et de résultat opérationnel (EBITDA) après impact des devises à un niveau similaire à celui de 2014. Nous espérons également générer un free cash-flow important», a encore dit Mike Mack.

A la fin novembre, Syngenta a annoncé la suppression ou la délocalisation de 1800 emplois à travers le monde, dont 500 à Bâle. En Suisse, environ deux tiers seront déplacés. Ces coupes, dont la majeure partie est mise en oeuvre cette année, entrent dans le cadre d'un programme d'économies d'un milliard de dollars d'ici à 2018. (ats/nxp)

Créé: 17.04.2015, 10h17

Articles en relation

Après Nestlé, la polémique se rallume sur Syngenta

Exposition universelle de Milan Les ONG critiquent le sponsoring du géant agrochimique. Les organisateurs officiels appellent au dialogue. Plus...

Le bénéfice de Syngenta pénalisé par les effets de change

Agrochimie Le groupe agrochimique bâlois a enregistré un recul de son bénéfice de 2% en raison d'une lourde perte occasionnée par l'impact négatif des taux de change et des coûts de restructuration. Plus...

Syngenta va supprimer 500 emplois à Bâle

Agroalimentaire Syngenta a annoncé une importante restructuration. Au total, 1800 postes vont être supprimés ou délocalisés dans le monde. Le groupe agrochimique va biffer 500 postes basés à Bâle. Le site de Monthey est épargné. Plus...

Plainte judiciaire contre Syngenta pour une semence de maïs

Etats-Unis L'agrochimiste bâlois Syngenta est confronté à une nouvelle plainte aux Etats-Unis. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...