Syngenta appelé à bannir certains pesticides

EnvironnementUne pétition de Public Eye demande au géant agrochimique bâlois de prendre des mesures contre certains de ses pesticides.

La pétition réclame que Syngenta retire du marché ses pesticides «les plus toxiques, qui menacent des millions de personnes dans les pays en développement et émergents».

La pétition réclame que Syngenta retire du marché ses pesticides «les plus toxiques, qui menacent des millions de personnes dans les pays en développement et émergents». Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'organisation indépendante Public Eye a remis jeudi à Bâle une pétition munie de 38'000 signatures à Syngenta pour demander au géant de l'agrochimie de renoncer aux pesticides «extrêmement dangereux». La firme se défend.

La pétition réclame que Syngenta retire du marché ses pesticides «les plus toxiques, qui menacent des millions de personnes dans les pays en développement et émergents». Dans le viseur, notamment: le glyphosate, le paraquat ou encore l'atrazine. Ces deux derniers produits ont été interdits en Suisse, mais sont encore vendus dans de nombreux pays, critique Public Eye.

«La campagne politique de Public Eye n'apporte pas de solutions réalistes», a réagi Syngenta par communiqué. «Nos produits font la même chose pour les plantes que les médicaments pour les gens. Ils les aident à rester en bonne santé.» Le groupe assure par ailleurs que ses produits sont parmi les plus réglementés du monde et qu'il prend ses responsabilités au sérieux.

Cette pétition est déposée alors que deux initiatives populaires anti-pesticides passeront prochainement devant le peuple. Les signatures ont été récoltées depuis mi-avril, a indiqué à Keystone-ATS Géraldine Viret, porte-parole de Public Eye. Elles ont en grande partie été récoltées en ligne via une plateforme créée par l'organisation, mais aussi dans la rue sur des stands. (ats/nxp)

Créé: 22.08.2019, 17h50

Articles en relation

Syngenta accusé d'empoisonner des paysans

Inde Quelque 800 travailleurs agricoles ont été intoxiqués en 2017 en utilisant des pesticides sur les champs de coton. L'un d'eux est fabriqué à Monthey (VS) par Syngenta. Plus...

Insecticides: l'UE tranche en faveur des abeilles

Justice Les trois néonicotinoïdes, fabriqués par Bayer et Syngenta, sont des insecticides considérés comme nocifs pour les abeilles. Plus...

OGM non approuvés: Syngenta verse 1,5 milliard

Suisse Le groupe agrochimique bâlois avait vendu du maïs OGM encore non autorisé en Chine. Un accord a été conclu avec des acteurs du monde agricole. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 16 décembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...