Passer au contenu principal

BâleSyngenta à un cheveu d'être en mains chinoises

L'offre publique d'achat (OPA) du chinois ChemChina sur Syngenta est arrivée à son terme, du moins en ce qui concerne la première exécution.

Un habitant de Pékin à moto devant ChemChina, qui rachète Syngenta.
Un habitant de Pékin à moto devant ChemChina, qui rachète Syngenta.
Keystone

L'offre publique d'achat (OPA) du chinois ChemChina sur Syngenta a finalement attiré 94,7% des actions du groupe agrochimique bâlois. Elle est arrivée à son terme, du moins en ce qui concerne la première exécution. L'opération a parallèlement reçu le feu vert de toutes les autorités de la concurrence. L'exécution pour les actions apportées après l'échéance de la période de l'offre aura lieu mercredi prochain, souligne mercredi la firme bâloise dans un communiqué.

Dans le détail, les actions Syngenta détenues par ChemChina se composent 87'455'312 actions Syngenta (y compris 11'072'548 actions représentées par 55'362'740 certificats américains ADSs) qui ont été apportées à l'offre ou à l'offre américaine jusqu'à l'échéance du délai supplémentaire et des 195'676 actions Syngenta détenues par Syngenta ou l'une de ses filiales.

Annulation des actions restantes

ChemChina a, par ailleurs, confirmé son intention de demander l'annulation des actions Syngenta restantes en mains du public conformément à la loi sur l'infrastructure des marchés financiers, si le seuil des 98% est franchi, soit de fusionner Syngenta avec une société contrôlée par Chemchina, les actionnaires restants recevant une indemnisation obligatoire à la place d'actions. A cette fin, l'entreprise publique chinoise envisage d'acquérir des actions supplémentaires en Bourse ou hors Bourse.

ChemChina a également confirmé son intention de procéder à une fusion squeeze-out (annulation des actions qui n'ont pas été servies), pour le cas où la participation devait rester en dessous de 98%.

L'aboutissement du rachat de Syngenta, pour un montant de 43,2 milliards de dollars (41,7 milliards de francs au cours actuel), s'inscrit dans le cadre d'un feuilleton ayant commencé début février 2016. A l'origine, la finalisation de l'opération était prévue pour la fin de l'an dernier.

Approbation de l'Inde

La transaction a reçu l'approbation de toutes les autorités de la concurrence régionales ou nationales. La dernière procédure encore ouverte, en Inde, a été bouclée à la mi-mai, a indiqué à l'ats un porte-parole de Syngenta, confirmant une information de la Basler Zeitung.

Syngenta a proposé des mesures correctives en coordination avec les autorités indiennes. Début avril, les Etats-Unis et l'Union européenne avaient déjà donné leur feu vert à l'opération.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.