Syngenta à un cheveu d'être en mains chinoises

BâleL'offre publique d'achat (OPA) du chinois ChemChina sur Syngenta est arrivée à son terme, du moins en ce qui concerne la première exécution.

Un habitant de Pékin à moto devant ChemChina, qui rachète Syngenta.

Un habitant de Pékin à moto devant ChemChina, qui rachète Syngenta. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'offre publique d'achat (OPA) du chinois ChemChina sur Syngenta a finalement attiré 94,7% des actions du groupe agrochimique bâlois. Elle est arrivée à son terme, du moins en ce qui concerne la première exécution. L'opération a parallèlement reçu le feu vert de toutes les autorités de la concurrence. L'exécution pour les actions apportées après l'échéance de la période de l'offre aura lieu mercredi prochain, souligne mercredi la firme bâloise dans un communiqué.

Dans le détail, les actions Syngenta détenues par ChemChina se composent 87'455'312 actions Syngenta (y compris 11'072'548 actions représentées par 55'362'740 certificats américains ADSs) qui ont été apportées à l'offre ou à l'offre américaine jusqu'à l'échéance du délai supplémentaire et des 195'676 actions Syngenta détenues par Syngenta ou l'une de ses filiales.

Annulation des actions restantes

ChemChina a, par ailleurs, confirmé son intention de demander l'annulation des actions Syngenta restantes en mains du public conformément à la loi sur l'infrastructure des marchés financiers, si le seuil des 98% est franchi, soit de fusionner Syngenta avec une société contrôlée par Chemchina, les actionnaires restants recevant une indemnisation obligatoire à la place d'actions. A cette fin, l'entreprise publique chinoise envisage d'acquérir des actions supplémentaires en Bourse ou hors Bourse.

ChemChina a également confirmé son intention de procéder à une fusion squeeze-out (annulation des actions qui n'ont pas été servies), pour le cas où la participation devait rester en dessous de 98%.

L'aboutissement du rachat de Syngenta, pour un montant de 43,2 milliards de dollars (41,7 milliards de francs au cours actuel), s'inscrit dans le cadre d'un feuilleton ayant commencé début février 2016. A l'origine, la finalisation de l'opération était prévue pour la fin de l'an dernier.

Approbation de l'Inde

La transaction a reçu l'approbation de toutes les autorités de la concurrence régionales ou nationales. La dernière procédure encore ouverte, en Inde, a été bouclée à la mi-mai, a indiqué à l'ats un porte-parole de Syngenta, confirmant une information de la Basler Zeitung.

Syngenta a proposé des mesures correctives en coordination avec les autorités indiennes. Début avril, les Etats-Unis et l'Union européenne avaient déjà donné leur feu vert à l'opération. (ats/nxp)

Créé: 31.05.2017, 07h59

Articles en relation

L'offre de rachat de Syngenta acceptée

Agrochimie Syngenta a annoncé vendredi que 80,7% des actions avaient été apportées à l'offre du conglomérat chinois ChemChina. Plus...

ChemChina prolonge l'offre sur Syngenta

Chimie Le géant chinois de la chimie prolonge son OPA pour la septième fois sur le Bâlois Syngenta. L'échéance est désormais fixée au 4 mai Plus...

La Chine avalise le rachat de Syngenta

Rachat Les autorités chinoises ont donné leur feu vert au mariage entre ChemChina et le géant bâlois. Plus...

Un cap vers le rachat de Syngenta a été franchi

Suisse Le rachat du groupe agrochimique bâlois par le Chinois ChemChina obtient l'aval des autorités mexicaines. Plus...

Feu vert de l'UE à la fusion Syngenta/ChemChina

Etats-Unis Après les USA, Bruxelles approuve à son tour la fusion entre le Bâlois et le géant chinois de la chimie. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 18 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...