TAG Heuer fait alliance avec la Bundesliga

HorlogerieLa marque chaux-de-fonnière et le prestigieux championnat de foot allemand ont signé un partenariat.

Jean-Claude Biver. Photo d'illustration.

Jean-Claude Biver. Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La nouvelle sera officielle demain en fin d’après-midi, à Wolfsburg, avant le coup d’envoi de la SuperCup 2015 opposant le VfL Wolfsburg, vainqueur de la Coupe, au Bayern de Munich, vainqueur du championnat. Dans le stade de l’équipe de Basse-Saxe, Christian Seifert, président de la Bundesliga, et Jean-Claude Biver, patron de la manufacture horlogère TAG Heuer et de la division montres du numéro un mondial du luxe, LVMH, annonceront avoir conclu un partenariat de plusieurs années.

La marque chaux-de-fonnière devient ainsi la montre et le chronométreur officiels d’une ligue de football qui est sans doute la plus puissante au monde et que la victoire de l’équipe d’Allemagne lors du Mondial brésilien, en 2014, a encore renforcée.

Plus de visibilité
A l’heure où les exportations horlogères sont globalement en repli, il s’agit là pour TAG Heuer, qui se repositionne depuis la fin de 2014 sous la houlette de Jean-Claude Biver, d’une opportunité de pouvoir accéder aux 36 clubs qui participent au championnat, à leur logos et à leur actualité. Sans compter que des centaines de millions de téléspectateurs suivent les matches de la Bundesliga dans le monde entier.

Les propos que tiendra demain soir Christian Seifert ne sont pas connus, mais Jean-Claude Biver, dans son discours, affirmera que la Bundesliga est l’une des plates-formes les plus puissantes et complètes qu’on puisse imaginer. «Elle va nous permettre une vision et une activation différente du sponsoring, avec d’énormes et nouvelles possibilités, surtout dans l’univers digital. Nous préparons demain.»

Il ne faut pas être grand clerc pour comprendre que le directeur général de TAG Heuer voit ce partenariat, qualifié à l’interne de «contrat de sponsoring du futur», comme une rampe de lancement pour sa montre connectée, qui devrait voir le jour ces prochains mois.

Créé: 31.07.2015, 12h13

Articles en relation

Le site de production de TAG Heuer tourne à plein régime

Chevenez (JU) Inauguré fin 2013, le site jurassien du fabricant horloger devait occuper environ 100 personnes. Après avoir recouru au chômage partiel en 2014, TAG Heuer a repris ses activités en janvier 2015. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 22 août 2019
(Image: Bénédicte ) Plus...