Le taux de chômage repasse sous la barre des 10%

FranceLe pourcentage de Français en recherche d'emploi a diminué au 2e trimestre.

Des résultats qui ont de quoi réjouir François Hollande, le président français avait lié sa candidature pour 2017 avec une baisse significative du chômage.

Des résultats qui ont de quoi réjouir François Hollande, le président français avait lié sa candidature pour 2017 avec une baisse significative du chômage. Image: Archives/Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Bonne surprise sur le marché du travail en France: le taux de chômage a baissé nettement au deuxième trimestre, pour s'établir à son plus bas niveau depuis 2012. L'indicateur, mesuré selon les normes du Bureau international du travail (BIT), s'est replié de 0,3 point, à 9,6%.

Le taux de chômage est ainsi repassé sous la barre symbolique des 10% pour la première fois depuis le 3e trimestre 2012, a annoncé jeudi l'Institut national de la statistique (Insee). Cette évolution est toutefois à analyser avec prudence, car elle se situe dans la marge d'erreur de l'indicateur ( /-0,3 point).

Longue durée

La baisse est cependant plus nette sur un an, celle-ci se fixant à 0,5 point de pourcentage. Au total, l'Insee a comptabilisé au deuxième trimestre 2,767 millions de chômeurs en métropole (-2,6% sur le trimestre, -4,6% sur l'année).

Parmi eux, 1,2 million recherchaient du travail depuis au moins un an. Le chômage de longue durée s'établit ainsi à 4,3% de la population active, comme au trimestre précédent.

Surprise

La baisse trimestrielle a profité à toutes les classes d'âge. Les 15-24 ans, qui restent les actifs les plus touchés par le chômage, ont vu leur taux se replier à 23,7% (-0,4 point). Quant au taux des 50 ans ou plus, il a reculé de 0,1 point à 6,4%.

L'ampleur de la baisse enregistrée au deuxième trimestre est une surprise, car l'Insee ne s'attendait, dans sa dernière note de conjoncture publiée en juin, qu'à un recul de 0,1 point. Elle intervient par ailleurs au moment où la reprise semblait caler, avec une croissance nulle au deuxième trimestre.

Pic en 1997

Si le taux de chômage de l'Insee s'écarte de son pic historique (10,4% en métropole, 10,7% en France entière) atteint en 1997, il reste très éloigné de son niveau d'avant la crise de 2008. Cette année-là, le chômage était descendu à 6,8% en métropole et 7,2% pour l'ensemble du pays.

François Hollande a conditionné son éventuelle candidature à un second mandat à une baisse «crédible» du chômage en 2016. Le président de la République française doit annoncer sa décision à la fin de l'année. (ats/nxp)

Créé: 18.08.2016, 11h29

Articles en relation

La France s'inquiète du chômage en Suisse

Frontaliers L'augmentation du chômage en Suisse n'est pas passée inaperçue chez les voisins. Car c'est Paris qui indemnise les frontaliers. Plus...

La France dans le doute, le football à la rescousse

Euro 2016 Retombées économiques, politiques ou simplement sportives: la France, traumatisée par les attentats et bloquée par des grèves, attend beaucoup de «son» Euro, qui commence vendredi. Plus...

Le chômage frappe en particulier les étrangers

Marché suisse de l'emploi Les Français, les Espagnols et les Portugais sont surreprésentés dans des branches plus touchées par le chômage. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.