Le taux de conversion LPP jugé trop élevé

SuisseUn comité estime que le niveau élevé du taux de conversion dans le deuxième pilier pénalise la place financière.

Des milieux financiers font à nouveau pression sur le taux de conversion, toujours jugé trop élevé.

Des milieux financiers font à nouveau pression sur le taux de conversion, toujours jugé trop élevé. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les banques et autres établissements financiers en Suisse sont pénalisés par les taux de conversion trop élevés dans le deuxième pilier. Le comité «Avenir de la place financière» pointe ce problème du doigt dans son rapport 2017.

Examiné mercredi par le Conseil fédéral, le document ne formule pas de recommandations, mais évoque les effets des faibles taux d'intérêts sur les conditions cadre de la prévoyance vieillesse.

Pour le comité consultatif «Avenir de la place financière», le niveau élevé du taux de conversion contraint les établissements à des redistributions problématiques ou des placements à risque lorsque les taux d'intérêt sont bas. La rigidité des prescriptions sur les placements restreint en outre leur capacité à réagir adéquatement à la fluctuation des rendements.

Le taux de conversion se situe actuellement à 6,8%. La réforme de la prévoyance professionnelle, rejetée en votation en septembre, prévoyait une baisse à 6%.

Dans son rapport, le comité se penche aussi sur l'évolution du marché suisse des capitaux, l'accès aux marchés, le blanchiment d'argent et l'échange automatique de renseignements, ainsi que sur la cybersécurité de la place financière suisse. Deux recommandations sur ce point avaient déjà été examinées par le Conseil fédéral en décembre. (ats/nxp)

Créé: 10.01.2018, 14h14

Articles en relation

Le taux d'intérêt du 2e pilier stagnera à 1%

Suisse Le Conseil fédéral réexaminera le taux d'intérêt l'an prochain. Mais en attendant, c'est le statu quo. Plus...

LPP: alerte aux rentes avec la chute des taux

Suisse De nombreuses entreprises proposent un taux de conversion LPP inférieur à 5%. Ce qui pourrait pousser les moins bien lotis à travailler au-delà de 65 ans. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.