Passer au contenu principal

Les taux négatifs sont pervertis par les banques

L’Association suisse des banquiers reconnaît que certains de ses membres s’entendent sur les taux hypothécaires.

Patrick Odier, président de l’Association suisse des banquiers (Swissbanking): «La BCE semble être en train de tirer ses dernières cartouches. Ce n’est en soi pas bon signe sur l’état de l’Europe.»
Patrick Odier, président de l’Association suisse des banquiers (Swissbanking): «La BCE semble être en train de tirer ses dernières cartouches. Ce n’est en soi pas bon signe sur l’état de l’Europe.»
Magali Girardin

«Je dois en effet reconnaître qu’il existe en Suisse une distorsion dans la mise en place des taux négatifs, et certaines banques devraient s’interroger» si leur comportement est adéquat, a dit lundi Patrick Odier, président de l’Association suisse des banquiers (Swissbanking), lors d’un dîner avec des représentants des médias.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.