Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

«Les taux ne répondent plus à aucune logique»

Beaucoup de clients des banques Raiffeisen veulent profiter des taux actuellement très bas pour acquérir un bien immobilier.

L’immobilier fait face à une baisse globale des prix. Craignez-vous que cette situation ne restreigne les envies de vos clients de devenir propriétaire et ne nuise à vos affaires hypothécaires?

Votre étude sur des loyers jusqu’à 40% trop élevés a fait l’effet d’une bombe… Etait-ce un moyen de (re)donner envie à vos clients d’acquérir un bien, malgré le risque de le voir perdre de la valeur ces prochaines années?

Les taux actuels vous paraissent donc inadaptés?

Dans cette optique de hausse des volumes de créances hypothécaires, Raiffeisen Suisse voulait proposer un package famille, finalement abandonné faute de feu vert des autorités de régulation. D’autres alternatives ont été évoquées. Des pistes lémaniques sont-elles en réflexion?

Depuis plusieurs années, Raiffeisen cherche à se diversifier…

Qu’arrivera-t-il aux banques de vos fédérations qui n’arriveraient pas à devenir une banque globale?

Qu’est-ce qui différenciera du coup vos fédérations des banques cantonales?

Dans une période où les coûts explosent, vos deux fédérations pourraient-t-elles se transformer un jour en une seule fédération lémanique?