Les taux de vacance restent inquiétants

ImmobilierL'écart entre villes à taux de vacance élevé et faible risque de se creuser davantage, selon une étude.

Au niveau national, le taux de vacance a progressé l'année dernière à 1,66 pour cent.

Au niveau national, le taux de vacance a progressé l'année dernière à 1,66 pour cent. Image: Photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le nombre de logements vides a freiné sa progression l'année dernière. Si des agglomérations comme Olten, Soleure et Bienne enregistrent des taux de vacance particulièrement élevés, Genève et Lausanne affichent par contre une certaine pénurie de logements.

Au niveau national, le taux de vacance - la part de logements vides sur l'ensemble du parc immobilier locatif - a progressé l'année dernière à 1,66%, après 1,62% en 2018, a relevé mercredi la société immobilière CSL dans une étude.

Les écarts se creusent cependant entre les grands centres urbains et d'autres agglomérations. Olten-Zofingue affiche ainsi un taux de vacance particulièrement élevé de 4,0%, suivi par Soleure (3,2%), Bienne (2,8%) et Aarau (2,7%).

«Marché tendu»

A l'opposé, des villes comme Zoug (0,5%) Genève (0,6%), Lausanne (0,7%) et Zurich (0,9%) affichent des taux nettement inférieurs à la moyenne nationale, signe d'«un marché de la location tendu», a indiqué CSL.

Dans la Cité de Calvin, la situation reste «très difficile» au niveau du marché locatif et une amélioration n'est pas en vue. Le tableau est similaire à Lausanne, avec des loyers stables en ville et en repli dans l'agglomération grâce aux nouvelles constructions. La situation ne devrait également pas s'améliorer dans cette ville.

Hausse des prix

L'écart entre villes à taux de vacance élevé et faible risque de se creuser davantage, ont averti les auteurs de l'étude. Les prix de l'immobilier sont également attendus en hausse, alors que l'accession à la propriété devient de plus en plus difficile en raison des prix élevés et des obligations réglementaires.

Les Suisses doivent se prononcer dimanche lors d'une votation fédérale sur l'initiative pour des logements abordables, qui veut encourager la création de logements d'utilité publique. (ats/nxp)

Créé: 05.02.2020, 16h33

Articles en relation

Plus de 60'000 logements inoccupés en Suisse

Immobilier locatif En raison d'une forte activité de construction et du déclin du solde migratoire, les taux de vacance des biens immobiliers atteignent des «niveaux records» dans le pays. Plus...

Le taux de vacance des logements est en baisse

Valais Pour la première fois depuis dix ans, le taux de logements vacants a baissé à 2,1% en Valais. Plus...

La vacance immobilière donne des ailes à Airbnb

Suisse Le taux de vacance important dans le secteur locatif rend toujours plus ardue la rentabilisation d'un bien et pousse le marché à privilégier des plateformes comme Airbnb. Plus...

Recul des loyers face aux logements vides

Suisse Le taux de vacance des objets immobiliers a comme conséquence une probable baisse des loyers l'année prochaine. Plus...

L'immobilier de rendement inquiète la BNS

Suisse La BNS s'inquiète de la croissance des hypothèques accordées pour financier de l'immobilier de rendement dans des régions où les taux de vacance sont déjà élevés. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.