Passer au contenu principal

Ils ont touché plus d'un million chacun

Le salaire des trois responsables qui chapeautent notre institut d'émission monétaire a été dévoilé dans le rapport annuel de la BNS ce jeudi.

De gauche à droite: Fritz Zurbrügg, Thomas Jordan et Andréa Maechler.
De gauche à droite: Fritz Zurbrügg, Thomas Jordan et Andréa Maechler.
Keystone

Les trois membres de la direction générale de la Banque nationale suisse (BNS) ont gagné au total 3,62 millions de francs en 2018 (cotisations sociales incluses), soit une hausse de 0,6% sur un an. Le président, Thomas Jordan, a touché 1,22 million, tout comme le vice-président Fritz Zurbrügg, tandis qu'Andréa Maechler était rémunérée à hauteur de 1,18 million.

Au niveau de l'organe de surveillance, le président du conseil, Jean Studer, dont le mandat arrivera à échéance en avril, a touché 173 000 francs (hors cotisations sociales), contre 83 000 pour le vice-président, Olivier Steimer, révèle le rapport de gestion publié jeudi.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.