Depuis sa tour bâloise, Roche nargue Novartis

UrbanismeDans la cité rhénane, les deux géants de la pharma rivalisent pour donner un écrin prestigieux à leur siège mondial.

Du haut de ses 178?mètres, la tour Roche, baptisée Bâtiment 1, est officiellement la plus haute de Suisse. Elle détrône de 52?mètres la Prime Tower zurichoise.

Du haut de ses 178?mètres, la tour Roche, baptisée Bâtiment 1, est officiellement la plus haute de Suisse. Elle détrône de 52?mètres la Prime Tower zurichoise. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Jeudi soir, le FC Bâle remportait 2 à 1 le match contre l’équipe de la Fiorentina. Portant les couleurs de Novartis (l’un de ses sponsors), l’équipe de football a contribué à voler la vedette à son concurrent Roche, la veille d’un important rendez-vous. Car cette semaine, tous les regards auraient dû être braqués sur le deuxième groupe pharmaceutique suisse et seulement sur lui. Ce dernier inaugurait en effet en grande pompe son Bâtiment 1, développé par les stars mondiales Herzog & de Meuron.

Bâle comme un village
A 178 mètres, cette tour Roche est officiellement la plus haute de Suisse et détrône de 52 mètres la Prime Tower zurichoise. Et le coup d’œil y est impressionnant. Depuis son dernier étage, Bâle ressemble tout à coup à un village perdu dans les méandres du Rhin.

Ce building remet en tout cas en perspective la guerre larvée qui se joue entre les deux multinationales pharmaceutiques rhénanes. Toutes deux rivalisent en effet pour faire de leur siège mondial bâlois un écrin à la hauteur de leur puissance.

Sommes colossales en jeu
Cette lutte prestigieuse entre Roche et Novartis se retrouve dans les sommes colossales actuellement en jeu. Novartis aura investi jusqu’à la fin de cette année quelque 2,2 milliards de francs dans son Campus, qui comprend pour l’instant la construction de 17 nouveaux bâtiments.

Mais Roche n’est pas en reste, loin s’en faut. Severin Schwan, son directeur général, a précisé hier lors de l’inauguration de la tour «qu’il comptait investir quelque 3 milliards de francs supplémentaires durant les prochaines années», dont 1,7 milliard pour des bâtiments dédiés à la recherche et au développement, et 1,3 milliard pour des bureaux et des activités de services. Ce montant s’ajoute aux 550 millions qu’a coûtés la construction de la plus haute tour de Suisse. Au total, ce sont donc plus de 3,55 milliards que la société prévoit d’investir à Bâle.

Guerre psychologique
Le combat entre les deux titans installés près du Rhin a également pris une ampleur psychologique. A cause de leurs emplacements différents dans la ville, Novartis a pu fermer son Campus au public. Son site se situe effectivement en bout de ville, dos collé contre la France et sa commune de Saint-Louis.

Celui de Roche est à l’inverse situé quasiment au cœur de la cité. La rue qui le traverse, la Grenzacherstrasse, est un axe de communication important et on comprend bien qu’il aurait été difficile de la fermer.

Cette réalité n’a pourtant pas empêché Severin Schwan de souligner que Roche, contrairement à d’autres groupes américains (ndlr: comprenez Novartis, en effet contrôlée principalement par des Américains) ne désire pas fermer son Campus. «Nous voulons être totalement transparents et nous intégrer dans la ville où nous puisons nos racines.»

Créé: 18.09.2015, 22h39

Articles en relation

Roche et Novartis défendent le prix des médicaments

Parma Les coûts de la santé n'augmentent pas à cause du prix des médicaments, estiment les responsables de Roche et Novartis. Plus...

Inauguration de la plus haute tour habitable du pays

Bâle Bâle possède désormais le plus haut bâtiment habitable de Suisse avec la tour Roche qui a été inaugurée vendredi. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.