Les trains seront livrés aux CFF dans les délais

SuisseLa restructuration prévue par le fabricant canadien n'aura pas de conséquence sur la livraison de rames à l'ex-régie fédérale.

Bombardier fournira 23 exemplaires de son train à deux étages d'ici à la fin de l'année, comme convenu avec l'ex-régie fédérale.

Bombardier fournira 23 exemplaires de son train à deux étages d'ici à la fin de l'année, comme convenu avec l'ex-régie fédérale. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Cette restructuration «ne met pas en péril la livraison des trains à deux étages» aux CFF, a indiqué vendredi à l'ats le porte-parole de Bombardier Andreas Bonifazi. La multinationale parviendra à tenir ses engagements malgré cette décision, «ce n'est pas paradoxal», a-t-il ajouté.

Le constructeur a annoncé jeudi la suppression d'environ 650 emplois, dont près de 500 postes temporaires, occupés par des collaborateurs externes. Le site de Villeneuve (VD) est particulièrement touché. La réduction se fera par étapes d'ici à la fin 2018.

Entre 2013 et 2017, le nombre de collaborateurs est passé de 200 à 800, a rappelé Andreas Bonifazi. La mise en place d'un grand projet peut impliquer une diminution du nombre de postes, «c'est normal (...), on entre dans la production en série», a-t-il expliqué.

Le montage des trains ne sera donc pas transféré dans une autre filiale en Europe, a-t-il ajouté, balayant d'un revers de main les rumeurs à ce sujet.

CFF confiants

Les CFF ont pour leur part pris connaissance de cette suppression de postes, mais ils partent «du principe qu'elle n'a pas d'incidence sur la livraison des trains à deux niveaux», a déclaré à l'ats leur porte-parole Jean-Philippe Schmidt.

Est-ce que l'ex-régie fédérale exigera des compensations financières en cas de retards? A ce sujet, les CFF renvoient à l'accord qui avait été conclu entre les deux parties en novembre 2014, au moment où Bombardier annonçait avoir un an de retard dans sa livraison.

Le constructeur et la compagnie ferroviaire s'étaient alors entendus sur un nouveau plan de livraison, c'est-à-dire dès 2017. En compensation le constructeur livrera gratuitement trois trains supplémentaires et des pièces de rechange.

Contrat du siècle

L'entreprise canadienne avait remporté en 2010, face à Stadler et Siemens, le «contrat du siècle» mis au concours par les CFF. Il porte sur une soixantaine de trains à deux étages pour un montant d'environ 2 milliards de francs.

La livraison a été retardée par des exigences supplémentaires émanant notamment d'organisations de handicapés qui exigeaient que la conception des wagons soit modifiée. Les CFF avaient quant à eux évoqué des problèmes techniques chez le constructeur.

Résultat, Bombardier s'était engagé à rattraper le retard et à livrer la totalité des 62 trains commandés d'ici à 2020 comme prévu au départ. «Des retards supplémentaires entraîneraient de nouvelles peines conventionnelles», peut-on lire dans un dossier des CFF sur leur site internet. (ats/nxp)

Créé: 09.06.2017, 14h09

Articles en relation

Bombardier supprime 650 postes de travail, Villeneuve sera touchée

Crise Les ateliers du groupe Bombardier à Villeneuve emploient actuellement 800 personnes, dont un grand nombre sont en emploi temporaire. Plus...

Bombardier va supprimer 650 places de travail

Suisse Le groupe canadien va licencier du personnel, notamment à Villeneuve et Zurich, d'ici à fin 2018. La plupart des emplois concernés sont des postes temporaires. Plus...

La glissade se poursuit pour Bombardier

Mécanique Le groupe canadien a annoncé une perte nette de 971 millions de francs, jeudi. Plus...

Après les licenciements, Bombardier vise les profits

Transport Le groupe canadien espère retrouver les chiffres noirs ces prochaines années après sa restructuration. Plus...

Bombardier veut supprimer 7500 emplois

Industrie Le groupe, qui espère recourir à des départs volontaires, taillera principalement dans les unités administratives. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 19 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...