Passer au contenu principal

Transport aérienLes très longs courriers ont du plomb dans l'aile

Singapore Airlines vient de mettre fin aux deux vols les plus longs au monde. La hausse inexorable des coûts du carburant oblige les compagnies aériennes à revoir à la baisse les distances parcourues par leurs avions.

Singapore Airlines vient de mettre fin en un mois aux deux vols les plus longs au monde entre Singapour et Los Angeles et New York.
Singapore Airlines vient de mettre fin en un mois aux deux vols les plus longs au monde entre Singapour et Los Angeles et New York.
Arnd Wiegmann, Reuters
Emirates a désormais la palme de la liaison aérienne la plus longue avec son Dubaï-Los Angeles.
Emirates a désormais la palme de la liaison aérienne la plus longue avec son Dubaï-Los Angeles.
Phil Noble, Reuters
A contre-courant de la tendance, AirAsia envisage de rouvrir une ligne directe entre Kuala Lumpur et Paris, voire une autre vers Londres.
A contre-courant de la tendance, AirAsia envisage de rouvrir une ligne directe entre Kuala Lumpur et Paris, voire une autre vers Londres.
Enny Nuraheni, Reuters
1 / 7

Les très longs-courriers sont-ils encore rentables? Les deux liaisons aériennes les plus longues au monde viennent d'être arrêtées en moins d'un mois. Singapore Airlines, qui opérait un Singapour-Los Angeles (17 heures et 25 minutes de vol, 14'100 km) jusqu'à fin octobre et un Singapour-New York (19 heures et 15'350 km) jusqu'au 25 novembre, a successivement mis fin aux deux liaisons.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.