Passer au contenu principal

Twitter ne voit pas le bout du tunnel

Les perspectives de croissance du réseau social californien continuent d'inquiéter, ce trimestre.

Image prétexte.
Image prétexte.
Keystone

Twitter a publié mardi des résultats trimestriels qui ne parvenaient pas à apaiser les craintes sur ses perspectives de croissance à Wall Street. L'action du réseau social était en très net recul.

Le titre a chuté de près de 11% dans les échanges électroniques suivant la clôture de la Bourse de New York. Il évolue déjà depuis plusieurs mois à ses plus bas niveaux historiques.

La prévision de chiffre d'affaires livré par l'entreprise pour le trimestre en cours a particulièrement déçu: Twitter vise seulement 590 à 610 millions de dollars (575 à 594 millions de francs). Les analystes espéraient en moyenne jusqu'ici dépasser 670 millions.

Sur les trois premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires s'est déjà avéré décevant. Il a grimpé de 36% à 595 millions de dollars, mais le marché anticipait un peu mieux.

Gain d'utilisateurs

Cela a totalement éclipsé l'annonce d'un résultat par action meilleur que prévu, alors que la perte nette a été réduite de moitié en un an, à 80 millions de dollars.

Twitter dit parallèlement avoir gagné 5 millions d'utilisateurs au premier trimestre, pour arriver à un total de 310 millions.

Le réseau avait officiellement terminé l'année 2015 avec 320 millions d'abonnés actifs. Mais le groupe utilise désormais comme référence un nombre qui exclut ses utilisateurs recevant un service allégé par SMS, et qui donnait un total de 305 millions fin décembre.

Twitter, qui vient de fêter ses dix ans, traverse actuellement une passe difficile. Le site est en effet devenu un outil indispensable pour les professionnels des médias et de la communication, les célébrités du monde du spectacle, du sport ou de la politique, mais il peine toujours à s'étendre au-delà.

Sang neuf

Jack Dorsey est revenu aux commandes l'an dernier pour tenter de relancer le groupe. Parmi ses priorités figure une simplification du service afin de le rendre plus attrayant pour le grand public. La vidéo en particulier celle diffusée en direct via son application Periscope est également sur sa liste.

Le groupe avait aussi annoncé la semaine dernière l'arrivée de sang neuf à son conseil d'administration, avec la nomination de deux nouveaux membres: Hugh Johnston, directeur financier de PepsiCo, et Martha Lane Fox, fondatrice britannique du voyagiste en ligne Lasminute.com.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.