Uber cède son service de livraisons de repas

IndeLe géant américain de véhicules avec chauffeurs veut être à tout prix rentable en Inde. Pour cela, il s'allège en se séparant de son activité de livraisons de repas.

Uber Eats était actif en Inde depuis 2017.

Uber Eats était actif en Inde depuis 2017. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le géant Uber multiplie les efforts pour parvenir à la rentabilité, a cédé son activité de livraisons de repas en Inde à un de ses concurrents dans le pays, Zomato.

En échange du réseau de restaurants, de livreurs et de clients constitué par Uber Eats en Inde depuis 2017, le groupe américain recevra 9,99% du capital de Zomato, indique un communiqué diffusé lundi soir, sans préciser la valorisation de la start-up indienne.

Les utilisateurs de l'application Uber Eats seront redirigés dès ce mardi vers Zomato.

«L'Inde reste un marché exceptionnellement important pour Uber et nous continuerons d'investir dans la croissance de notre activité de transports de passagers, qui est déjà clairement le leader dans cette catégorie», a souligné le patron de la société américaine, Dara Khosrowshahi, cité dans le communiqué.

Uber, qui doit diffuser ses résultats annuels le 6 février, encaisse des pertes abyssales trimestre après trimestre depuis son entrée en Bourse en mai 2019.

Concurrence intense pour Uber Eats

Le groupe, qui a promis aux investisseurs «la rentabilité en termes de bénéfice opérationnel» pour l'année 2021, a déjà sabré dans ses dépenses et s'est séparé de plus de 1000 salariés en 2019.

Son service de livraisons de repas Uber Eats grandit vite mais fait face à une concurrence intense dans de nombreux pays.

Pour le directeur général de Zomato, cette opération «va solidifier grandement la position (de l'entreprise) sur son créneau».

La plateforme, qui outre des livraisons de repas propose aussi des critiques de restaurants et des offres de découverte, revendique plus de 70 millions d'utilisateurs mensuels. (ats/nxp)

Créé: 21.01.2020, 06h51

Articles en relation

Uber attaque la Californie en justice

Etats-Unis L'entreprise américaine s'attaque à une loi californienne qui accordait de meilleures conditions sociales aux chauffeurs. Plus...

Colombie: Uber doit suspendre ses activités

Amérique latine Les chauffeurs de taxi colombiens reprochent à Uber de violer les règles du marché et de détourner leur clientèle. Plus...

Uber menace de quitter la Suisse

Suisse Uber ne veut pas être reconnue comme employeur de ses chauffeurs car elle devrait dans ce cas payer des cotisations sociales. Plus...

Près de 6000 agressions sexuelles signalées à Uber

États-Unis Le service de location de voitures avec chauffeur a présenté jeudi pour la première fois un rapport sur les agressions sexuelles subies entre 2017 et 2018 aux USA. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.