Uber lance une caisse maladie gratuite pour ses chauffeurs en Suisse

TransportLe spécialiste américain du transport de personnes à la demande se pourvoit en appel contre un arrêt de la justice vaudoise prononcé le 2 mai.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Coup de théâtre dans le transport de personnes à la demande en Suisse. Le géant californien annonce une véritable révolution dans ses propres habitudes : à savoir «le lancement d’une police d'assurance couvrant, entre autres, la maladie, les accidents et les congés maternité et paternité, dans le cadre d’un partenariat avec le groupe zurichois AXA XL. Le nouveau programme "Protection Partenaire" sera entièrement financé par Uber, sans frais pour les chauffeurs et coursiers. Avec cette nouvelle offre d'assurance, tous les partenaires indépendants utilisant notre application en Suisse seront désormais mieux protégés. »

Une telle décision constitue une véritable concession de la part d’Uber. Souvenez-vous! Le jeudi 2 mai, le Tribunal des prud’hommes de Lausanne a condamné une filiale néerlandaise du géant californien, Uber/Rasier, pour licenciement abusif d’un chauffeur. La firme contestait pour sa part la qualité d’employeur de ce conducteur. Les juges ont établi que le lien entre le chauffeur et cette société relevait pourtant d’un contrat de travail sur appel, comparable à celui liant une compagnie de taxis ordinaire et ses collaborateurs actifs au volant. Uber/Rasier devrait donc payer des cotisations sociales pour le compte de son chauffeur vaudois, conclure une assurance accident et payer des congés maladie en cas de besoin. Cette logique s’étendrait dès lors, selon les cas, à l’octroi de congés maternité ou de vacances pour chaque chauffeur.

Uber/Rasier se déclarerait donc prête à assumer aujourd’hui, au moins en partie, de telles charges sociales. À notre connaissance, Uber/Rasier s’est toutefois pourvue en appel contre le jugement des Prud’hommes lausannois du 2 juin. Le droit est donc encore loin d’être connu.

Créé: 29.05.2019, 09h15

Articles en relation

Première suisse, un ex-chauffeur Uber obtient le statut de salarié

Le Matin Dimanche Le Tribunal de prud’hommes de Lausanne a condamné jeudi une filiale d’Uber pour un licenciement abusif. Les juges estiment qu’il avait bien un contrat de travail. Des centaines de chauffeurs pourraient être indemnisés. Plus...

Les utilisateurs lausannois d'Uber sont les plus distraits de Suisse

Tête en l'air La plateforme de commande de taxi vient de dévoiler la liste étonnante des objets trouvés dans les véhicules Uber en Europe. Florilège. Plus...

Lex Uber: le Grand Conseil garde un cap assez libéral

Transport La majorité de droite a rejeté les règles supplémentaires voulues par la gauche pour encadrer les services de taxis et VTC. Plus...

«Le taxi s’apparente à un service public, pas Uber»

Grand Conseil Directeur d’Uber en Suisse, Alexandre Molla s’oppose à un test cantonal pour les chauffeurs, voulu par la gauche. Plus...

Pas d’examen obligatoire pour les chauffeurs d’Uber

Grand Conseil La majorité des députés refuse de poser trop de contraintes aux taxis qui exercent dans le canton. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.