Passer au contenu principal

«Uber ne travaille plus avec des sociétés partenaires»

Des chauffeurs Uber ont été maltraités par leur employeur, selon les syndicats. Ce qui a conduit le groupe américain à faire le ménage.

Alexandre Molla, directeur d’Uber pour la Suisse romande.
Alexandre Molla, directeur d’Uber pour la Suisse romande.
Enrico Gatsaldello

Mois de juin chargé pour Uber, qui a augmenté ses tarifs de 10% à Genève et Lausanne, dont le statut des chauffeurs - mi-employés, mi-salariés - suscite des débats à Berne et qui vient de lancer une offre à vélo à Berlin. Le groupe a aussi été la cible du syndicat Unia: des chauffeurs, employés par une société de transport vaudoise, ont fait grève devant les bureaux de la multinationale à Carouge. Entretien avec Alexandre Molla, directeur d’Uber pour la Suisse romande.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.