Passer au contenu principal

Les «révolutions » campent à Davos

La réunion sera marquée par l’ère digitale, qui envahit un monde qui reste secoué par des troubles politiques de forte ampleur

la station grisonne ressemble à un camp retranché.
la station grisonne ressemble à un camp retranché.
Keystone

La réunion annuelle de Davos, organisée la semaine prochaine par le WEF (World Economic Forum) marie toujours une double actualité, économique et politique. Cette année, Klaus Schwab – fondateur du forum en 1971 – et les dirigeants de cette organisation ont choisi de porter l’accent sur la révolution digitale dont l’ampleur se fait de plus en plus sentir dans la vie quotidienne. Face à ce lent tsunami, dont la première vague est apparue à la fin des années 1990 avec l’irruption de la « Nouvelle économie » et la floraison des start-up «dot.com», de nombreuses branches de l’économie apparaissent encore bien démunies.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.