Passer au contenu principal

BanquesUBS confie sa gestion de fortune à Iqbal Khan

La nomination d'Iqbal Khan surprend d'autant plus qu'il avait dirigé la gestion de fortune internationale du concurrent Credit Suisse de 2015 à 2019.

UBS a surpris avec sa nomination dans sa gestion de fortune.
UBS a surpris avec sa nomination dans sa gestion de fortune.
Keystone

UBS a annoncé jeudi la nomination du banquier Iqbal Khan, démissionnaire de Credit Suisse, pour codiriger l'importante activité de gestion de fortune. Il remplace au 1er octobre son prédécesseur Martin Blessing.

M. Khan, âgé de 43 ans, occupera le poste de co-président de la gestion de fortune globale aux côtés de Tom Naratil, après avoir été à la tête de la gestion de fortune internationale du concurrent Credit Suisse de 2015 à 2019, a précisé la banque aux trois clés dans un communiqué. Il avait occupé à partir de 2013 le poste de directeur financier de la banque privée et de la gestion de fortune.

UBS a relevé que M. Khan avait, durant son activité chez Credit Suisse, «développé avec succès la gestion de fortune internationale, permettant une forte croissance et une rentabilité élevée» de ces activités.

Plusieurs changements

D'autres changements sont intervenus à la direction du groupe bancaire zurichois. Suni Harford va remplacer Ulrich Koerner en tant que président de la gestion d'actifs. Elle rejoint de ce fait la direction générale d'UBS. M. Koerner va rester employé par la banque en tant de conseiller.

Mme Harford était depuis 2017 directrice des investissements pour la gestion d'actifs. Elle a précédemment travaillé pour les banques américaines Citigroup et Merrill Lynch. La directrice opérationnelle Sabine Keller-Busse va quant à elle reprendre en plus de ses fonctions actuelles celles de M. Koerner comme présidente d'UBS pour l'Europe, le Moyen-Orient et l'Afrique. Mme Keller-Busse a rejoint UBS en 2010 en tant que directrice opérationnelle pour UBS Suisse.

Départ de Credit Suisse en juillet

Revenant sur les nominations de M. Khan et Mme Harford, le directeur général Sergio Ermotti s'est félicité d'avoir recruté «deux personnalités dirigeantes dotées de fortes compétences sociales et d'un solide bilan dans leurs précédentes activités».

Les deux nouveaux membres de la direction vont aider UBS «à améliorer durablement la croissance et la rentabilité» du groupe, a ajouté M. Ermotti.

Le journal «Tages-Anzeiger», qui avait levé le voile mercredi soir sur la nomination de M. Khan en s'appuyant sur des sources proches du dossier, a souligné que l'ancien responsable de Credit Suisse entrerait ainsi en lice pour succéder à l'actuel directeur général Sergio Ermotti.

Début juillet, Credit Suisse avait annoncé le départ de M. Khan, qui était en charge de la gestion de fortune et membre de la direction. Il avait figuré un certain temps au rang des favoris pour succéder à Bernhard Hodler à la tête du gestionnaire de fortune Julius Bär. Mais le poste avait finalement été attribué à Philipp Rickenbacher.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.