UBS écope d'une amende à Singapour

BanquesUBS a été condamné à verser huit millions de francs après qu'une enquête a établi que des clients avaient été trompés sur le coût d'obligations et d'autres produits financiers.

L'amende infligée à UBS correspond à des transactions illégales effectuées à partir de 2014 sur des comptes gérés à Singapour.

L'amende infligée à UBS correspond à des transactions illégales effectuées à partir de 2014 sur des comptes gérés à Singapour. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Singapour a infligé une amende de 11,2 millions de dollars singapouriens (8,1 millions de francs) au géant bancaire suisse UBS après une enquête qui a mis en évidence que des clients avaient été trompés sur le coût d'obligations et d'autres produits financiers.

Selon l'Autorité monétaire de Singapour (MAS), qui fait aussi office de régulateur, la banque a reconnu être coupable des actes commis par ses conseillers et a payé une amende.

«La conduite d'UBS via ses représentants est inacceptable et n'a pas de place dans une industrie des services financiers où la confiance et l'intégrité sont de la plus haute importance», a relevé Ong Chong Tee, directeur adjoint de la supervision financière de la MAS.

Soupçons de surcoûts

Les autorités ont considéré comme une circonstance atténuante le fait qu'UBS a compensé les clients touchés et a coopéré pendant l'enquête, a-t-il ajouté dans un communiqué publié jeudi.

Des soupçons de surcoûts imposés par des conseillers de clientèle d'UBS en 2016 à Hong Kong et Singapour avaient débouché sur une enquête de l'autorité financière de la cité-Etat.

Les conseillers n'avaient notamment pas mis au courant, ou partiellement, leurs clients de changements de prix et les ont surfacturé. L'amende correspond à des transactions illégales effectuées à partir de 2014 sur des comptes gérés à Singapour.

Cette semaine, la banque suisse, première banque privée au monde, a aussi été condamnée à une amende de 46 millions d'euros par les autorités financières de Hong Kong pour avoir surfacturé des clients pendant près d'une décennie. (ats/nxp)

Créé: 15.11.2019, 08h04

Articles en relation

Le procès en appel d'UBS se tiendra en juin

France La première banque privée au monde sera face à la justice française en 2020 pour contester l'amende record qu'elle lui avait infligée. Plus...

Changement à la tête de la banque d'affaires d'UBS

Suisse Martin Kesselring prendra la tête de Investment Bank Switzerland ce vendredi et intégrera le comité exécutif de la région Suisse. Plus...

Un chef du Credit Suisse aurait menacé un rival

Banque Le chef du Credit Suisse pour la Suisse Thomas Gottstein aurait menacé dans un restaurant un homme de confiance d'Iqbal Khan, un ancien cadre de la banque. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.