UBS sera plus petite, plus efficace et moins risquée

Virage stratégiqueUBS réduit ses coûts, ses risques et revoit sa copie dans l'Investment banking: 10'000 emplois sont perdus dont 2500 en Suisse. Retrouvez les explications du CEO Sergio Ermotti et le chef des finances Tom Narati.

Créé: 30.10.2012, 11h26

Articles en relation

UBS dégraisse, 2500 emplois à la trappe en Suisse

Banques UBS accélère la restructuration de sa banque d'affaires. D'ici à 2015, le numéro un bancaire helvétique va ramener son effectif à 54'000 salariés et par conséquent supprimer pas moins de 10'000 emplois, dont 2500 en Suisse. Plus...

L'ex-courtier d'UBS nie avoir été un «trader voyou»

Londres L'ex-trader d'UBS jugé à Londres pour une fraude ayant coûté 2,3 milliards de dollars à la banque a démenti lundi, lors de son procès, avoir été un «trader voyou» comme le qualifie l'accusation. Plus...

Quelques pistes avant la grande lessive d’UBS

Restructuration UBS devrait dévoiler mardi une restructuration radicale. Un sixième de sa main-d’oeuvre pourrait en faire les frais. En Suisse aussi. L’opération serait baptisée «Accelerate», selon le «Financial Times». Plus...

Restructuration chez UBS: 10'000 emplois menacés

Banque La première banque suisse prévoit de restructurer sa division de banque d'investissement, ce qui pourrait se traduire par la suppression de plus de 10'000 emplois, affirme le Financial Times dans son édition de vendredi. Plus...

En cas de crise, l'Etat devra aider UBS et Credit Suisse

Too Big To Fail Le problème que posent les banques dites trop grandes pour faire faillite n’est toujours pas résolu, estime le vice-président de la BNS, Jean-Pierre Danthine. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.