Unia veut des hausses de salaires dans l'horlogerie

SuisseLe syndicat mène cette semaine des actions dans les régions horlogères en commençant par le Valais.

Unia Valais exige une augmentation mensuelle de 100 francs.

Unia Valais exige une augmentation mensuelle de 100 francs. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le syndicat Unia réclame des hausses de salaires dans le secteur de l'horlogerie. Il mène cette semaine une série d'actions dans les régions horlogères, à commencer par le Valais.

Dans un premier temps, il s'agit de distribution de tracts au personnel, a déclaré lundi devant l'usine ETA de Sion le secrétaire régional d'Unia Blaise Carron. Plusieurs syndicalistes ont sensibilisé le personnel de l'entreprise à la sortie du bâtiment, incitant les travailleurs à participer au sondage du syndicat sur les salaires horlogers. «Il y a un besoin de rattrapage», estime Blaise Carron. En Valais, pratiquement tous les salariés des branches bénéficiant d'une convention collective ont bénéficié d'une augmentation de salaire en 2018. Dans l'horlogerie, seule la compensation du renchérissement a été accordée.

L'augmentation doit être supérieure aux 26 francs par mois accordés. Unia Valais exige, pour le canton, une augmentation mensuelle de 100 francs. Blaise Carron ne cache pas que «les négociations pataugent». L'action menée dès lundi est une première étape pour tenter de débloquer la situation.

Les perspectives sont bonnes dans le secteur de l'horlogerie. Le groupe Swatch, qui contrôle ETA, a annoncé une augmentation de 11% de la rémunération de ses actionnaires, précise le syndicaliste. Une augmentation des salaires ne serait pour le personnel «qu'un juste retour du profit qu'il contribue à créer». (ats/nxp)

Créé: 26.02.2018, 15h26

Articles en relation

Le groupe Swatch confirme l'embellie

Horlogerie Le groupe anticipe une croissance notable, aussi bien au travers de ses propres canaux de distribution que des plateformes en ligne. Plus...

Le Salon de l'horlogerie «a cassé la baraque»

Genève Le SIHH de Genève s'est terminé vendredi sur un bilan de fréquentation très positif et également sur un cybersuccès avec le monde entier. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.