Valora voit son bénéfice net bondir

Commerce de détailsLe bénéfice net s'est envolé de 35% à 73,7 millions de francs pour le groupe bâlois Valora.

Le chiffre d'affaires de 2019 a quasi stagné à 2,68 milliards de francs. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'exploitant de points de vente au détail Valora a vu son bénéfice net bondir, grâce à des effets exceptionnels tandis que la rentabilité opérationnelle a quelque peu reculé. Pour l'année en cours, le groupe bâlois anticipe un Ebit stable voire en repli en raison des importants investissements prévus.

«Nous escomptons des investissements d'environ 110 millions de francs», a indiqué mercredi devant la presse à Zurich le directeur général Michael Mueller. En 2019, l'exploitant des kiosques a également revu en hausse les fonds injectés dans l'entreprise de 25% à 95 millions de francs.

Une grande partie de ce montant sera attribuée à la rénovation des kiosques et surfaces de proximité dans les gares CFF, un appel d'offres que la société de Muttenz a remporté l'année dernière.

Valora pourra en effet exploiter les 262 kiosques et surfaces de proximité mis au concours par l'ex-régie. Les contrats de bail portent jusqu'en 2030 et les nouveaux magasins ouvriront leurs portes progressivement d'ici 2021. La société collabore avec les CFF depuis presque un siècle.

Boulangerie industrielle

Le développement des capacités de production de la boulangerie industrielle de produits saumurés Ditsch en Allemagne et aux Etats-Unis sera en outre finalisé.

L'extension de l'assortiment de produits alimentaires «prêt à manger» (convenience food) figure également sur l'agenda de 2020. L'accroissement de l'offre pour ce segment, qui présente de fortes marges, se fera au détriment des rayons dédiés à la presse, aux livres et au tabac, a expliqué Michael Mueller.

La rentabilité sera également affectée par la hausse des loyers pour les emplacements des CFF cette année. «Ces coûts supplémentaires de 20 millions seront compensés par des améliorations opérationnelles», a déclaré le patron. Quant à la politique de dividende, elle ne devrait pas changer malgré ces gros investissements. Le bénéfice net s'envole

Le bénéfice net s'envole

En 2019 le bénéfice net s'est envolé de 35% à 73,7 millions de francs, porté par un effet fiscal favorable et un ajustement de valeur sur les activités non poursuivies, selon le communiqué.

Le bénéfice opérationnel (Ebit) a pour sa part reculé de 5% à 91,5 millions et la marge afférente a cédé 0,2 point de pourcentage à 4,5%. Les investissements consentis dans les activités ayant affecté la rentabilité. Le chiffre d'affaires de 2019 a quasi stagné à 2,68 milliards de francs.

Lors de l'assemblée générale, le conseil d'administration proposera un dividende inchangé de 12,50 francs par action. Le chiffre d'affaires est quelque peu en dessous des attentes des analystes interrogés par AWP tandis que le reste des résultats est légèrement au-dessus des anticipations ou conforme.

Pour 2020, Valora anticipe un bénéfice opérationnel (Ebit) oscillant entre 85 et 91 millions de francs.

Résultats solides

Les analystes jugent les résultats solides dans leur ensemble. Un peu plus critique, l'expert de Baader Helvea souligne pour sa part que l'Ebit pour l'année en cours pourrait accuser un recul allant jusqu'à 7% du fait que ce chiffre est attendu dans une fourchette de 85 à 91 millions de francs.

En raison de ces investissements, Vontobel et la Banque cantonale de Zurich (ZKB) considèrent l'exercice en cours comme une période de transition. Les anticipations de Valora pour le bénéfice opérationnel sont par ailleurs jugées «conservatrices».

Les investisseurs ont visiblement goûté les informations délivrées par Valora. L'action a ainsi terminé la séance à 280 francs, soit un bond de 4,28%, dans un marché de référence SPI en hausse de 0,93%. (ats/nxp)

Créé: 19.02.2020, 08h10

Articles en relation

Valora réalise un très bon premier semestre

Commerce de détail Le groupe bâlois Valora a réalisé une solide performance pour ce premier semestre. Son bénéfice a bondi de 21,4% à 27,4 millions de francs. Plus...

Kiosques: Valora rafle la mise avec les CFF

Suisse Le groupe bâlois, propriétaire de K Kiosk, Caffè Spettacolo ou encore Bretzelkönig, a remporté un appel d'offres des CFF pour exploiter ses magasins dans les gares. Plus...

Valora ouvre son magasin sans caissier

Zurich Le détaillant bâlois ouvre ses deux points de ventes sans caisse samedi à Zurich, uniquement accessibles via une app sur smarthphones Plus...

Valora se restructure et licencie

Commerce de détail Le détaillant Valora annonce d'importantes restructurations qui vont se solder par une trentaine de licenciements d'ici la fin de l'an prochain. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.