Passer au contenu principal

La vente des barrages d'Alpiq est entrée dans sa phase finale

Le groupe lausannois a annoncé que les concurrents retenus peuvent maintenant éplucher les compte de son portefeuille hydroélectrique.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.
Keystone

La vente de 49% du parc hydroélectrique du groupe d'électricité lausannois Alpiq est entrée dans sa phase finale, et se «poursuit comme prévu».

Aucun détails n'a été communiqué ce vendredi matin aux médias lors de la conférence de presse des résultats semestriels sur le nombre de candidats finaux retenus, ni sur leurs origines. Les plus importants services industriels romands (comme les SIG ou les SIL de Lausanne), représentent le plus fort actionnaire d'Alpiq, mais n'ont globalement manifesté aucun intérêt particulier.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.